Rugby DOSSIER : Toute l’actualité du Top 14

ASM Clermont : Etienne Falgoux, privé de ski pour le rugby

Par Jean-Pierre Morel, France Bleu Pays d'Auvergne mercredi 14 décembre 2016 à 5:10

En choisissant le rugby, Etienne Falgoux a du ranger ses skis
En choisissant le rugby, Etienne Falgoux a du ranger ses skis © Radio France - Jean-Pierre Morel

Partagé entre ses deux passions que sont le ski et le rugby, le jeune pilier Etienne Falgoux a choisi les stades du Top 14 et de la coupe d'Europe plutôt que les pistes enneigées pour s'épanouir. Une choix contraint par les obligations d'un joueur professionnel à l'ASM.

A l'approche de Noël, Etienne Falgoux est tiraillé. L'arrivée de la neige réveille toujours ses envies de glisse. Car le jeune pilier gauche de l'ASM s'est d'abord illustré sur les pistes, avant d'intégrer le centre de formation de l'ASM. "En fait, je faisais du ski l'hiver, et je jouais au rugby le reste de l'année au club de Montaigut" explique celui qui a grandit au pied du massif du Sancy à Besse. Une enfance heureuse qui le conduit tout naturellement vers les sommets, et le collège du Pavin en section sport études. "J'ai fait des compétitions de ski, en Auvergne et dans les Alpes, j'ai même débuté le monitorat qui mène au Brevet d'État. Mais en allant ensuite au lycée Murat à Issoire, j'ai penché presque définitivement vers le rugby ».

La pratique du ski désormais interdite

Etienne Falgoux a aussi pratiqué le ski en compétition - Aucun(e)
Etienne Falgoux a aussi pratiqué le ski en compétition

Repéré par l'ASM, il intègre alors le centre de formation du club à 16 ans, et poursuit un cursus scolaire et universitaire. Licence d'histoire en poche, il a toutefois mis ses études entre parenthèse pour se consacrer désormais exclusivement au rugby. Champion de France avec les espoirs clermontois en 2014, Etienne Falgoux franchit alors une nouvelle étape dans sa carrière. « J'ai commencé à m'entraîner avec les pros, j'ai signé un premier contrat d'un an. Et là, j'ai prolongé jusqu'en juin 2019 ». Une ascension toutefois stoppée à l'entrainement un jour de novembre 2015 par une rupture du ligament croisé postérieur du genou gauche. "Même le staff médical ne sait pas pourquoi ça a pété, on a pris le temps de renforcer l'articulation, mais maintenant ça va".

"Je découvre l’enchaînement des matches de haut niveau..." Etienne Falgoux, pilier de l'ASM

A quelques heures de l'ouverture des stations de ski dans le massif du Sancy, Etienne Falgoux sait pourtant qu'il ne pourra pas en profiter. Ou alors en chaussant les skis discrètement. "Faut pas le dire, car on a pas le droit pour éviter de se blesser, mais c'est vraiment dur, c'est vraiment très très dur" rigole le jeune Bessard de 23 ans. Une pratique effectivement interdite pour un joueur professionnel à l'ASM. "Ils le savent en signant leur contrat" précise l'entraineur Franck Azéma, "ils n'ont pas le droit de faire des sports à risque, même si lui maîtrise parfaitement cette activité, mais c'est clair, si tu veux faire du ski, tu prends une licence de ski". Etienne Falgoux lui a fait le choix du rugby. Et si vous le croisez sur les pistes prochainement, c'est qu'il n'aura pas pu résister...