Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

ASM - Barraque : "Ce serait top de rester à Clermont"

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Auteur d'une prestation XXL samedi lors de la victoire bonifiée dans le derby à Brive, Jean-Pascal Barraque était l'invité de 100% ASM ce lundi sur France Bleu Pays d'Auvergne.

Jean-Pascal Barraque vient d'enchaîner quatre matches : quatre victoires également pour l'ASM.
Jean-Pascal Barraque vient d'enchaîner quatre matches : quatre victoires également pour l'ASM. © Maxppp - Thierry Zoccolan

Il est l'un des artisans de ce bon début de saison côté Jaunards. Jean-Pascal Barraque, auteur d'une nouvelle belle prestation samedi à Brive était l'invité de France Bleu Pays d'Auvergne dans 100% ASM. Son intégration, sa relation avec la charnière, le mental de l'équipe, la suite de son aventure auvergnate... Le capitaine de l'équipe de France à 7 s'exprime avant le choc contre la Rochelle.

France Bleu Pays d'Auvergne : Avez-vous conscience d'être devenu l'un des chouchous du Michelin ?

Jean-Pascal Barraque : Je ne sais pas. J'essaie de rendre l'accueil que j'ai eu à Clermont au travers de mes performances sur le terrain donc c'est un juste retour des choses je pense.

Sur ce match, c'est vous qui débloque la situation et qui permet aux Jaune et bleu de revenir aux vestiaires de manière plus sereine ?

Sur le moment, je ne m'en rends pas trop compte. Le score ne bougeait pas trop, on avait la balle mais on n'arrivait pas à scorer. Rentrer à la mi-temps avec 17 points d'avance au lieu de 10, ça met un petit coup de massue à Brive et ça nous fait du bien mentalement pour pouvoir jouer plus libéré.

Avez-vous le sentiment que cette équipe a pris du mental depuis le début de la saison et qu'elle devient de plus en plus solide face à l'adversité ?

Oui, l'équipe montre du caractère en allant chercher ces deux bonus sur les deux derniers week-ends, à la dernière minute et dans les arrêts de jeu. Le groupe évolue, commence à prendre confiance [...] Tous les schémas de jeu ont changé cette année, tout a été changé, il faut donc retrouver les automatismes, reprendre les noms qui n'étaient pas les mêmes avec l'an passé pour les joueurs qui étaient là la saison dernière. Après, il fallait qu'on ait confiance en ce qu'on produisait et qu'on ne se pose pas de question. 

Franck Azéma évoque l'intensité que vous apportez à ce groupe, c'est quelque chose que vous essayez d’insuffler ?

Ça fait partie de moi. Je n'aime pas trop perdre puis je suis quelqu'un de caractériel. Franck me disait que son équipe manquait un peu de caractère donc ça leur allait très bien. Avec aussi Séb' Bézy qui est un meneur d'hommes et qui a lui aussi son caractère. On est des compétiteurs, on a à cœur de toujours battre nos adversaires. Que ce soit notre vis-à-vis ou le collectif qui se présente devant nous. On a envie de faire de gros matches pour cette équipe. D'aller le plus loin possible et faire de belles choses avec ce groupe. 

Vous évoluez au centre de l'attaque clermontoise, dans un rôle de deuxième ouvreur ? 

Je m'y sens bien. Après avec l'ASM c'est vrai que je suis plus positionné en 13, mais une fois qu'on se retrouve dans le jeu courant, j'ai plus un profil de distributeur. Avant je jouais ouvreur et centre. J'amène une deuxième vision de jeu à Camille (Lopez) et ça lui permet de relâcher un peu plus. Donc on arrive à être complémentaires.

"Ça va faire 14 ans qu'on se connait avec Séb' Bézy"

Il y a un axe fort 9-10-13 autour de vous, Camille Lopez et Sébastien Bézy qui se développe ces dernières semaines...

On s'entend très bien avec Séb' (Bézy). On est des chambreurs donc on aime bien taquiner tout le monde. Camille est très joueur aussi là-dessus et il accepte bien ça. On se retrouve assez souvent, comme on a des enfants. On essaie de passer du temps, même si avec le covid-19, le confinement, c'est un peu plus compliqué [...] Avec Séb', on se connaît bien puisqu'on était arrivé à Toulouse ensemble en cadets quand on avait 15 ans. Ça va faire 14 ans qu'on se connait et en sélection jeunes aussi. Et avec Camille (Lopez), on se connait un peu moins mais il est très agréable et nous a tout de suite mis en confiance. Et quand tu as la confiance de tes partenaires et que tu leur rends, c'est de suite plus simple sur le terrain [...] De toute façon, Séb et Camille, on les connaît, ils ont déjà joué en équipe de France. Ils ont le niveau international. Je ne suis pas étonné qu'ils performent les deux comme ça depuis le début de saison.

À vous entendre, on se dit qu'il n'y a aucune raison que vous partiez de Clermont....

Non, il n'y a pas de raison (rires) Le 7, je ne sais pas trop où ça en est. J'ai souvent le coach, Jérôme Daret, et le manager au téléphone. J'ai parlé avec Christophe Reigt, la semaine dernière qui m'a dit : "de toute façon, tant que la saison n'a pas démarré, si tu as le souhait de rester et que tu t'y sens bien, bien sûr c'est envisageable que tu restes plus longtemps [...] Franck Azéma et Christophe s'entendent bien, ils ont une bonne relation. À eux de se mettre d'accord sur la durée exacte, voir si l'ASM peut me libérer sur une tournée ou deux s'il y en a une. De manière à ce que tout le monde soit content.

Contre la Rochelle ? Un beau match pour se jauger."

Beaucoup de paramètres, on l'a compris. Mais vous, c'est quelque chose qui vous tenterez ?

Bien sûr, si je peux faire les deux ça me va très bien ! Ce serait le top de rester ici. Je me sens très bien donc, il n'y a pas de raison que je reparte à 7 avant les gros tournois ou les Jeux Olympiques.  Puis, si c'est pour retourner en janvier, faire trois mois de pré-saison, de préparation physique alors que je suis déjà en forme, je préfère continuer à jouer deux/trois mois supplémentaire et revenir pour les grosses échéances à 7.

Dimanche prochain, c'est un nouveau choc qui vous attend : la Rochelle...

Le premier contre le deuxième, c'est donc un beau match pour se jauger. C'est un déplacement, la semaine va être longue, on aura le temps de bien récupérer par rapport au match de Brive mais aussi de se préparer. On va profiter de tous ces moments pour pouvoir performer à Deflandre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess