Rugby

ASM, l'état d'urgence

Par Kevin Boderau, France Bleu Pays d'Auvergne samedi 30 janvier 2016 à 20:09

Franck Azéma, manager de l'ASM
Franck Azéma, manager de l'ASM - Kevin Boderau

L'ASM Clermont Auvergne s'est inclinée pour la troisième fois consécutive ce samedi à domicile en Top 14. Une nouvelle défaite 15 -19 contre Montpellier une semaine après l'élimination en coupe d'Europe. La crise couve à Clermont.

Attendu au tournant après la désillusion contre Bordeaux Bègles le week-end dernier, l'ASM a de nouveau chuté ce samedi après midi devant son public. Les 16 500 supporters présents n'avaient pourtant pas boudé leur équipe tout au long de la rencontre contrairement à ce que certains laissaient entendre toute la semaine sur les réseaux sociaux. Pas de grève des applaudissements ni de coup d'envoi boycotté pour marquer son mécontentement, une fois de plus le très fidèle public du Stade Marcel Michelin avait répondu présent. "Il faut les soutenir dans les bons comme dans les mauvais moments" lançait Monique avant la rencontre.

Oui mais voilà, 80 minutes plus tard c'est bien une véritable "bronca" qui accompagnait la sortie des joueurs. Cette troisième défaite de suite à la maison, une première dans l'Histoire du club Auvergnat, fait tache. "Match après match on sent qu'il y a quelques chose qui ne va plus dans ce club donc on attend une réaction très rapide" confie Thierry. Et cette réaction elle passe par des changements pour les supporters. Des changements au niveau du staff, de la direction, des joueurs, personne n'est épargné.

Du côté du staff et des joueurs on se refuse à parler de crise voir d'abattement et selon Aurélien Rougerie, capitaine d'un jour "les mecs ne s’entre-tuent pas, le staff est avec nous, on est dans le même bateau et on assume les échecs qu'on subit mais on va courber l'échine et on va travailler. Sans chercher à se cacher l’entraîneur clermontois Franck Azéma, rappelle lui, que son équipe est handicapée par "une cascade de blessures" et qu'elle "vient d’enchaîner 17 matchs consécutifs". La trêve et les dix jours de vacances (exceptés pour les internationaux) arrivent donc à point nommés.

Réactions des supporters clermontois à l'issue du match

L’entraîneur clermontois, Franck Azéma

Le talonneur clermontois, Benjamin kayser

Partager sur :