Rugby

Avant France - Irlande, la confiance de Jean-Baptiste Elissalde : "On va les taper"

Par Frédéric Chapuis, France Bleu Toulouse samedi 10 octobre 2015 à 15:49

Jean-Baptiste Elissalde, entraîneur des arrières du Stade toulousain, à Ernest-Wallon le 21 décembre 2013.
Jean-Baptiste Elissalde, entraîneur des arrières du Stade toulousain, à Ernest-Wallon le 21 décembre 2013. © Radio France - Pierre Breteau

Avant France - Irlande ce dimanche (17 h 45), Jean-Baptiste Élissalde pose son regard sur la "finale" de la poule D. L'entraîneur des arrières du Stade Toulousain mise sur la puissance des Bleus pour l'emporter et ainsi éviter la Nouvelle-Zélande en quart de finale.

En 35 sélections avec le XV de France, Jean-Baptiste Élissalde n'a jamais perdu contre l'Irlande (quatre victoires en quatre matchs). Une statistique flatteuse pour l'entraîneur des arrières du Stade Toulousain, confiant avant la "finale" de la poule D ce dimanche au Millenium de Cardiff (17 h 45). D'ailleurs les chiffres confortent la confiance de l'ancien demi-de-mêlée international. *En effet l__*a France n'a jamais perdu contre l'Irlande en Coupe du monde. Le bilan des Français est positif : trois victoires en trois matchs disputés face aux verts irlandais (1995, 1/4 de finale : victoire 36-12. 2003, 1/4 de finale : victoire 43-21. 2007, poule D : victoire 25-3). 

Mais au delà des statistiques, Jean-Baptiste Élissalde estime que l'équipe de Philippe Saint-André a les armes pour battre l'Irlande et mettre fin à une série de quatre matchs sans victoire (deux victoires et deux nuls) face au double tenant du Tournoi des 6 Nations. "Les plus costauds ce sont les Bleus, les meilleurs au rugby, on pourrait penser que, dans tous les compartiments, le jeu irlandais est un peu au-dessus" juge l'entraîneur des arrières toulousains depuis 2010. Pour lui, la force du XV de France, c'est son physique. "On a quand même une puissance de feu, on a quand même du lourd, on a quand même du massif. Il faudra vraiment très bien jouer au rugby pour nous prendre avec le ballon. Là où on est un peu plus en difficulté paradoxalement, c'est quand on utilise le ballon, on sent qu'il n'y a pas trop de liant et on est un peu en danger quand on s'en sépare. Mais sur le France - Irlande, je pense qu'on va les taper."

S'il y a la guerre en bas, je pense qu'on en sortira vainqueur et si on arrive à leur pourrir les ballons, ils ne pourront pas mettre leur jeu de mouvement en place 

  • Jean-Baptiste Élissalde, entraîneur des arrières toulousains.   

Pour Jean-Baptiste Élissalde, avantage France contre l'Irlande

A LIRE AUSSI :

>>> Le Sud trop fort pour le Nord ? "Tout reste jouable mais ..." 

>>> Rugby : l'actualité du XV de France et de la Coupe du monde dans notre dossier spécial