Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Les Barbarians français s'offrent les Maori All Blacks (19-15)

vendredi 10 novembre 2017 à 22:45 Par Arnaud Carré, France Bleu Gironde et France Bleu

Devant 30 000 spectateurs, les Barbarians français, très rajeunis, ont montré la voie au XV de France en battant avec autorité les Maori All Blacks ce vendredi à Bordeaux. Un an après la victoire face à l'Australie, le stade Chaban-Delmas réussit toujours autant aux Baa-Baas.

Baptiste Couilloud a mené le jeu des Baa-Baas avec maîtrise.
Baptiste Couilloud a mené le jeu des Baa-Baas avec maîtrise. © AFP - Nicolas Tucat

Un haka survitaminé et des Barbarians qui remontent jusqu'au centre du terrain défier les Maori All Blacks, le ton est donné. Impression confirmée lors des premiers points de rencontres. Les joueurs au maillot noir mettent beaucoup d'agressivité dans les rucks mais trouvent à qui parler.

Les espaces s'ouvrent enfin et ce sont les Baa-Baas qui en profitent. Sur une percée, Mahamadou Diaby oublie Swan Rebbadj et est repris à cinq mètres de la ligne. Puis c'est au tour de Pierre Aguillon d'être stoppé alors qu'il était quasiment dans l'en-but.

Chouzenoux montre la voie

Le public de Chaban-Delmas explose quand Swan Rebbadj contre un dégagement au pied et que Baptiste Chouzenoux est le premier à se coucher sur le ballon (8-3, 23ème).

L'arbitre japonais siffle la pause sur ce score après un exploit défensif de Baptiste Couilloud qui reprend in extremis l'arrière Charlie Ngatai qui filait à l'essai.

Les Barbarians menaient 8-3 à la pause. - Radio France
Les Barbarians menaient 8-3 à la pause. © Radio France - Arnaud Carré

Au retour des vestiaires, les maori Aall Blacks trouvent l'ouverture par leur ailier Sean Wainui (8-8, 44ème). Mais la réponse des Barbarians est immédiate. Un ballon porté envoie le talonneur de l'Union Bordeaux-Bègles Adrien Pélissié derrière la ligne (13-8, 45ème).

Vexés, les joueurs de l'hémisphère sud montent le curseur de l'agressivité. Trop. Sur un geste idiot, le troisième ligne Jordan Manihera laisse ses coéquipiers à quatorze pour dix minutes. Les Baa-Baas en profitent, enchaînent les percussions et poussent leur adversaire à la faute. Romain NTamack rajoute trois points (16-8, 61ème). Puis trois autres (19-8, 68ème).

Les joueurs à la fougère jouent leur va-tout et sur une superbe combinaison en touche, Florian Fresia commet un plaquage haut. Carton jeune et essai de pénalité qui ramène les Maori à quatre points (19-15, 71ème).

Les Barbarians tiennent bon et s'offrent une nouvelle victoire de prestige, un an après avoir battu l'Australie (19-11) au même endroit.