Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Barrages du Top 14 – UBB : Laurent Marti sait qu’il « va faire des déçus »

-
Par , France Bleu Gironde

L’assouplissement des mesures sanitaires devrait permettre d’accueillir 5000 personnes au stade Chaban-Delmas le 11 ou le 12 juin. Mais l’organisation étant confiée à la LNR, le président ne pourra pas satisfaire tous les partenaires et abonnés de l’Union Bordeaux-Bègles. II espère pouvoir négocier.

Un match historique qui va générer beaucoup de frustration chez le meilleur public d'Europe.
Un match historique qui va générer beaucoup de frustration chez le meilleur public d'Europe. © Radio France

Contrairement aux matches de la phase régulière, l’organisation des rencontres de phases finales est du domaine de la Ligue Nationale de rugby. « C’est elle qui en a la gestion, explique Laurent Marti, qui fixe le prix de vente des places et organise la vente des billets. »

Il y aura logiquement un quota par club, on voudrait que nos partenaires et abonnés soient prioritaires sur l’achat des places. Mais je ne m’attends pas à des miracles.

Autrement dit, la LNR va ouvrir la billetterie au grand public et un passionné de rugby en Alsace aura autant de chances qu'un abonné girondin de longue date d'obtenir le sésame. « En temps normal, ça ne pose pas de problème, rappelle le président, mais là, avec une jauge à 5000, les premiers arrivés seront les premiers servis. Depuis le début du Covid, on n’a pas pu satisfaire notre public et on ne fait que des déçus.»

Le président de l'UBB Laurent Marti.
Le président de l'UBB Laurent Marti. © Radio France - Justine Hamon

Laurent Marti va donc tenter de négocier avec la Ligue pour récompenser ceux qui ont continué à soutenir le club depuis mars 2020. « Il y aura logiquement un quota par club, on voudrait que nos partenaires et abonnés soient prioritaires sur l’achat des places. Mais je ne m’attends pas à des miracles. »

Car les 5000 billets vont vite trouver preneurs, la recette ira dans la caisse de blocage de la LNR et sera ensuite redistribuée à tous les clubs du Top 14 selon le principe de solidarité. Pas sûr que l’intérêt particulier de l’Union Bordeaux-Bègles suffise à peser dans les discussions.

  • Top 14
Choix de la station

À venir dansDanssecondess