Rugby

Bayonne/Stade Français: vaincre ou périr

Par Fanny Lechevestrier, France Bleu Paris Région samedi 12 avril 2014 à 4:00

Pascal Papé pour mener le Stade Français vers la victoire
Pascal Papé pour mener le Stade Français vers la victoire © stade.fr

A la vie, à la mort. C'est l'histoire du Stade Français et de Bayonne aujourd'hui. Les deux clubs ont absolument besoin d'une victoire pour survivre. Survivre en Top 14 pour Bayonne, 13e et avant-dernier du championnat. Survivre et rêver encore de phases finales pour les Parisiens, huitièmes du championnat. Bayonne/Stade Français, à vivre en direct sur France Bleu 107.1, samedi, à 18h30.

"Le match de la mort", "celui de la dernière chance", "peur sur les clubs", tous les titres ont été faits sur cette rencontre opposant Bayonne au Stade Français, pour le compte de la 24e journée de Top 14. Une certitude: ce samedi soir, au stade Anoeta (Saint-Sébastien, Espagne) et comme le résume le demi douverture du Stade Français, Jules Plisson, ce sera malheur au perdant.

Ce serait cruel de ne pas se qualifier: on mérite les phases finales

A seulement 22 ans, le jeune international parisien est déjà bien conscient des responsabilités qui pèsent sur ses épaules et celles de ses coéquipiers. Le Président Thomas Savare leur a d'ailleurs rappelé lundi matin, au Saut du Loup, avant le premier entraînement de la semaine. Paris doit gagner pour espérer encore finir dans les six et disputer des phases finales que les supporters attendent depuis maintenant plus de quatre ans.

Son Stade Français Plisson

Pour atteindre leur objectif, le staff et 36 joueurs sont partis dès mardi se mettre au vert à Hendaye, dans le Pays-Basque.

Une mise au vert à Hendaye, pas à Lourdes non plus

Un stage de quatre jours pour mieux se retrouver, disent-ils, tout en s'éloignant de la pression, au bord de l'Océan. Sans oublier un détail psychologique: c'est déjà à Hendaye que le Stade Français avait préparé son excellent début de saison.

Pap Stade Français au vert

Après, comme le dit le talonneur Laurent Sempéré, Paris n'est pas non plus en pélerinage à Lourdes. Il n'y aura pas de miracle samedi: le Stade Français va devoir réapprendre à gagner, lui qui reste sur seulement six points pris en six matches de Top 14.

Tribune SF Sempéré stage

Avt-Match Stade Missoup

Le Tournoi des VI Nations encore dans toutes les têtes

Reste à savoir si les Parisiens ont vraiment réussi à relancer la machine et à évacuer la terrible désillusion du nul concédé contre Toulouse et surtout de la défaite face au Racing encaissée à Jean-Bouin. 

Enrobé Stade Français

En face, l'Aviron Bayonnais, 13e et avant-dernier du Top 14, à la lutte pour le maintien, poussé par 20 mille supporters dans un stade d'Anoeta où les Basques sont pour le moment invaincus avec des victoires sur Toulon, Toulouse et...le Stade Français. C'était en 2009, lors de la première délocalisation à Saint-Sébastien. Ce jour-là, le bourreau des Parisiens s'appelait Benjamin Fall, celui-là même qui a crucifié le Stade il y a quinze jours avec le Racing mais toujours en Ciel et Blanc.

Bayonne/Stade Français version 2014, une rencontre à vivre en direct et en intégralité sur France Bleu 107.1, ce samedi, à 18h30.