Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Bernard Laporte replonge dans le bain du rugby amateur à Grignols en Gironde

dimanche 26 mars 2017 à 18:27 Par Arnaud Carré, France Bleu Gironde et France Bleu

Le candidat, devenu président de la Fédération française, a tenu sa promesse. Il est venu passer son dimanche dans le Sud-Gironde à l'occasion du match de quatrième série, le plus petit niveau amateur, entre Grignols et le Stade Bordelais-ASPTT.

Le patron du rugby français vient de donner le coup d'envoi du match.
Le patron du rugby français vient de donner le coup d'envoi du match. © Radio France - Arnaud Carré

Il l'avait promis en novembre, il a tenu parole. Une semaine après avoir assisté au dernier match du Tournoi entre le XV de France et le Pays de Galles, Bernard Laporte est descendu tout en bas de l'échelle du rugby français. Candidat déclaré des "petits" pendant sa campagne, l'ancien sélectionneur est arrivé en fin de matinée.

Plus usant qu'un conseil fédéral

Dans un chapiteau posé à côté du terrain, il a déjeuné parmi les 260 convives. Un repas d'avant-match haut en couleurs et bruyant à souhait. Des poignées de main, en veux-tu, en voilà, Bernard Laporte a répondu aux sollicitations même quand on lui a demandé de chanter du Joe Dassin. L'ex-sélectionneur a donc mouillé donc la chemise avant d'enfiler le maillot vert du club floqué à son nom et de passer par le vestiaire des deux équipes.

Bernard Laporte pose avec les joueurs du CAC Grignols. - Radio France
Bernard Laporte pose avec les joueurs du CAC Grignols. © Radio France - Arnaud Carré

Bernard Laporte : "Le jour où vous arrêterez, c'est ça qui vous manquera"

Nourri au biberon du rugby aveyronnais et tarnais, Bernard Laporte a posé pour la photo. Une avec les bénévoles, une autre avec les joueurs. Avec le sourire et sans chichis. Anthony aurait aimé être sur le terrain. Blessé, il a été propulsé à la surveillance de la buvette bizarrement plus fréquentée que d'habitude.

Anthony, joueur-bénévole : "Ça fait plaisir de voir qu'on ne fait pas ça pour rien"

Bernard Laporte a soigneusement évité de parler des dossiers qui troublent en ce moment l'image du rugby français comme la guéguerre avec la Ligue Nationale ou encore la fusion avortée entre le Racing 92 et le Stade Français. Mais rappelé son engagement à tenir ses promesses de président pour soutenir le "rugby d'en bas".

15h30, les joueurs de Grignols entrent sur le terrain. - Radio France
15h30, les joueurs de Grignols entrent sur le terrain. © Radio France - Arnaud Carré

Bernard Laporte : "Je me sens bien parce que le rugby c'est ça"

Après quatre heures d'une journée aussi usante qu'un conseil fédéral, Bernard Laporte a repris sa voiture. Direction Bordeaux, puis Paris où l'attendent d'autres tâches présidentielles.