Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Bernard Laporte : "Rouen doit devenir la locomotive du rugby normand"

Le président de la Fédération française de rugby était à Rouen cette semaine : l'occasion pour lui d'évoquer, au micro de France Bleu Normandie, la montée de Rouen en Pro D2 et le potentiel de développement du rugby en Normandie.

Bernard Laporte, ici à droite, était au stade Mermoz mardi
Bernard Laporte, ici à droite, était au stade Mermoz mardi - Antoine Sabbagh

Rouen, France

Tout sourire, Bernard Laporte mardi sur la pelouse du stade Mermoz, l'antre du Rouen Normandie Rugby, qui a gagné vendredi dernier une montée historique en Pro D2, et qui dispute demain la finale de Fédérale Une. Le patron du rugby français est venu lancer la campagne de recrutement des conseillers techniques de clubs,  qui viendront appuyer les clubs amateurs dans leurs politiques de formation.

Ecoutez l'interview intégrale de Bernard Laporte

Mais Bernard Laporte n'a pas manqué de féliciter les dirigeants et les joueurs du Rouen Normandie Rugby. "Bravo à eux, bravo au président Jean-Louis Louvel, Rouen ne serait pas là sans lui. Rouen a mis beaucoup d'efforts, de passion depuis plusieurs années pour arriver à cet objectif. Le club y est arrivé, bravo, mais le plus dur commence"

"Pour Rouen, le plus dur commence"

L'ancien entraîneur des Bleus ou de Toulon reconnaît quand même sa "déception" car pour monter en Pro D2, Rouen a éliminé Albi. "Je viens de Gaillac, à 18 kilomètres d'Albi, donc forcément ça a été un peu dur"

Bernard Laporte estime qu'il y a du potentiel pour développer le rugby en Normandie "Effectivement le rugby n'est pas le sport numéro 1 dans la région, mais il y a des clubs qui émergent. La Normandie, c'est une région de plus de 3 millions d'habitants avec beaucoup de passionnés. Et il faut arrêter de dire que le rugby n'a sa place que dans le sud-ouest, c'est un discours dépassé. Vannes est bien allé en demi-finale de Pro D2 et à Paris il y a deux très grands clubs".