Rugby

Béziers - USAP (17-20) : les Catalans se rebellent !

Par Cyrille Manière, France Bleu Roussillon dimanche 8 mars 2015 à 0:32

La joie de l'USAP à Béziers
La joie de l'USAP à Béziers © ZEBULON NOG

L'USAP a décroché son deuxième succès à l'extérieur de la saison. Au bout du suspense, les Catalans ont vaincu Béziers sur ses terres 20 à 17. Malgré la pression en fin de match, l'USAP et sa jeune troisième ligne n'ont pas cédé !

La fin du match Béziers - USAP sur France Bleu Roussillon

Essai de benjamin Beaux en direct sur France Bleu Roussillon

L'essai de Nicolas Rabat en direct sur France Bleu Roussillon

Une fin de match intense

"Dans les cinq dernières minutes, on ne pense à rien, on entend le public derrière nous c'est vraiment pour ça qu'on fait du rugby ". Le troisième ligne Alan Brazo ne boudait pas son plaisir devant les vestiaires à la fin du match. L'USAP n'a rien lâché et ne voulait surtout rien lâcher. Enfin, elle avait réussir à construire un succès à l'extérieur grâce à une bonne deuxième mi-temps et ne voulait pas sombrer sur un coup du sort . Entre l'ailier biterrois qui  échappait le ballon à quelques centimètres de la ligne, Danre Gerber qui ne tentait pas les pénalités de l'égalisation et préférait jouer la gagne ou encore Thibauld Suchier qui défiait par tous les moyens la défense, l'USAP était bien à deux doigts de repartir avec une nouvelle désillusion dans ces derniers instants de match. Béziers asphyxié pendant tout le deuxième acte a failli tout renverser... mais non ! Finalement sur un en-avant, Béziers baissait les armes et laissait l'USAP exploser de joie.

Alan Brazo, troisième ligne de l'USAP - Radio France
Alan Brazo, troisième ligne de l'USAP © Radio France

USAP Alan brazo : \"on a résisté avec le public catalan derrière nous, c'est pour ces moments qu'on fait du rugby\"

USAP Julien Farnoux : \"un vrai soulagement\"

Romain Terrain - USAP

"J'avais des frissons partout, c'était un plaisir de jouer ce match" Julien Farnoux - arrière de l'USAP

L'USAP a enfin gagné son deuxième match à l'extérieur et en plus devant de nombreux supporters catalans. En première mi-temps les fans héraultais étaient un peu plus à la fête et donnaient plus de voix mais dans le deuxième acte, la tendance sur la pelouse et dans les tribunes s'est inversée. "J'avais des frissons de partout, c'était un plaisir de jouer ce match ", a déclaré le jeune arrière Julien Farnoux. Alan Brazo retient cette sensation très forte de fin de match : "on était dans nos quarantes mètres à défendre avec le public catalan derrière nous. On les entendait plus que les supporters biterrois, ça nous a aidés. C'est mon meilleur souvenir de la saison ". Nombreux sont les fans à avoir attendu les joueurs à la sortie des vestiaires pour les féliciter, histoire de prolonger le plaisir.

Les supporters de l'USAP ont assuré l'ambiance à Béziers - Aucun(e)
Les supporters de l'USAP ont assuré l'ambiance à Béziers

USAP / vraiment un plaisir de jouer ce match\"

L'hommage à la jeune troisième ligne

Avant même de délivrer son sentiment sur la victoire de son équipe, Alain Hyardet a salué la prestation de sa jeune troisième ligne. Karl Chateau, suspendu, Henry Tuilagi et Jean-Pierre Perez, blessés : la troisième ligne catalane était diminuée avant ce match. Benjamin Beaux, souffrant mais titularisé, a marqué le premier essai usapiste avant de céder sa place. Pendant plus d'une heure, Alan Brazo (22 ans), Lucas Bachelier (19 ans) et Nicolas Rabat (23 ans) ont tenu la barraque avec brio . Alan Brazo est l'homme du match, Lucas Bachelier a clairement marqué des points pour sa première en sang et or et Nicolas Rabat s'est nettement mis en évidence toute la soirée, c'est lui qui a marqué le deuxième essai de l'USAP poussé par tous les avants.

USAP Alain Hyardet hommage à la 3ème ligne

Alain Hyardet, directeur rugby de l'USAP. - Radio France
Alain Hyardet, directeur rugby de l'USAP. © Radio France

USAP Romain terrain : \"bravo aux clubs de PRO D2\"

USAP Julien farnoux sur les jeunes

Grégory Patat ! \"Nico Rabat était à 130%\"

Alan Brazo a lui-même eu du mal à en revenir : "j'ai joué quelques matchs avec Lucas en espoirs et avec Nicolas Rabat aussi bien sûr. A un moment j'ai levé la tête, j'ai regardé à gauche et à droite, je me suis dit que c'était quand même beau ! Il y a cinq matchs personne n'aurait parié sur cette troisième ligne. Je pense qu'on a fait notre boulot" .

USAP Alan brazo \"personne n'aurait peut-être parié sur cette troisième ligne\"

* Alan Brazo sera l'invité de France Bleu Roussillon dans Lundi C'est Rugby de 18h10 à 19 heures.