Rugby

Blair Connor, ailier australien de l'UBB : "ce serait intéressant de voir l’Australie un peu plus secouée"

Par Adrien Mathieu, France Bleu Gironde samedi 10 octobre 2015 à 9:00

Blair Connor n'a jamais été sélectionné chez les A en Australie
Blair Connor n'a jamais été sélectionné chez les A en Australie © Radio France - Adrien Mathieu

Blair Connor livre son analyse sur la sélection australienne, qui a impressionné le monde du rugby après sa victoire 33-13, contre les Anglais, le samedi 3 octobre. Pourtant, l'ailier de l'UBB ne s’enflamme pas, et attend de voir l’attitude des Wallabies dans les rencontres à élimination directe.

France Bleu Gironde : Blair Connor, comment jugez-vous la performance de vos compatriotes australiens après leur victoire 33-13 sur l’Angleterre, samedi dernier ?

Blair Connor : c’est le meilleur match de l’Australie que j’ai vu depuis longtemps. L’application dans les rucks a été énorme, quand ils jouent à ce niveau-là, c’est impossible de rivaliser. Il y avait quelques doutes sur les Wallabies avant le début du tournoi, cette victoire contre les Anglais est un match référence, je pense.

De nombreux observateurs annoncent désormais que l’Australie est favorite pour le reste du tournoi, êtes-vous d’accord avec cette analyse ?

Il faudra voir comme l’équipe évolue à partir des quarts de finale, avec une toute autre pression. L’Australie ira en demi-finale certainement mais après, toutes les autres nations vont élever leur niveau de jeu. Ce serait intéressant de voir l’Australie un peu plus secouée, pour observer sa réaction.

J’ai hâte de voir Sekope et Adam revenir ici, à Bordeaux, enfin après la victoire finale.

— Blair Connor à propos de ses coéquipiers Kepu et Ashley-Cooper.

Vos coéquipiers à l’UBB, Sekope Kepu et Adam Ashley-Cooper, réalisent un bon début de tournoi. Êtes-vous surpris par leur niveau ?

C’est super pour nous ! Je suis très content pour eux. Ils évoluent à des postes où il y a une très forte concurrence mais ils ont su s’imposer comme des cadres. J’ai hâte de voir Sekope et Adam revenir ici, à Bordeaux, enfin après la victoire finale.

Les Australiens devront battre le Pays de Galles pour assurer la première place. - Reuters
Les Australiens devront battre le Pays de Galles pour assurer la première place. © Reuters

Êtes-vous déçu de ne pas faire partie de cette aventure ?

Pour moi ce n’est pas grave, je préfère me tourner vers l’équipe de France mais je prends beaucoup de plaisir à regarder l’Australie à la télévision. Je suis concentré sur l’UBB.

Je pensais que les Anglais auraient un sursaut d’orgueil après la défaite contre le Pays de Galles

— Blair Connor

Selon-vous, l’élimination de l’Angleterre au premier tour est-elle un réel coup de tonnerre pour le monde du rugby ?

C’est terrible pour une équipe qui accueille un tel événement. Je pensais que les Anglais auraient un sursaut d’orgueil après la défaite contre le Pays de Galles. Ils n’ont aucune excuse, ils vont devoir maintenant se reconstruire pour la prochaine coupe du monde.