Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Castres | Capo Ortega : "Ce n'est pas une hernie discale qui va m'arrêter"

-
Par , France Bleu Occitanie

A 38 ans, Rodrigo Capo Ortega risque de ne pas rechausser les crampons cette saison. Le deuxième ligne du Castres Olympique, opéré d'une hernie discale, ne veut pas dire stop pour autant et se prépare pour la saison prochaine.

Rodrigo Capo Ortega a fêté ses 38 ans en décembre dernier.
Rodrigo Capo Ortega a fêté ses 38 ans en décembre dernier. © Radio France - Julien Balidas

Castres, France

Rodrigo Capo Ortega achève sa 17e saison au Castres Olympique. S'il n'a pas encore prolongé son contrat, lui n'envisage pas une seule seconde d'arrêter sa carrière. Opéré d'une hernie discale en février, l'Uruguayen veut rejouer la saison prochaine. 

Capo Ortega : "Je mettais trois minutes à me lever de mon lit"

En stage à Saint-Lary avec le CO cette semaine, "Capo" voit le bout du tunnel. "L'opération s'était très bien passée, la rééducation aussi. J'ai attaqué la musculation, on a monté la charge de travail crescendo. C'est rassurant parce que je n'ai pas de courbature, je me sens bien. Depuis des années, je me bloquais les lombaires deux à trois fois par saison. Je souffrais pas mal du dos. Je mettais deux, trois minutes à être bien quand je me levais de mon lit. Lors du match contre Agen le 1er décembre, je me suis bloqué comme il faut. Avec les infiltrations, ce n'est pas passé", explique le deuxième ligne. 

Derrière, Capo Ortega passe par la thermocoagulation (supprimer la sensibilité des nerfs en appliquant une forte chaleur). Sans succès. "Je n'avais plus mal mais un mercredi matin je me suis levé avec une grosse contracture au fessier, jusqu'au mollet. J'avais de moins en moins de motricité à la jambe gauche. Après IRM, j'avais une belle hernie discale et donc on a opéré. Aujourd'hui, je me sens super bien. Maintenant je me lève, je ne suis pas courbaturé. Je suis vraiment content." 

"J'espère être à 200% la saison prochaine"

Et maintenant ? Reverra-t-on Capo Ortega cette saison ? Peu probable mais pas question d'envisager une fin de carrière : "Je suis encore motivé pour jouer. Ce n'est pas une hernie discale qui va m'arrêter. La tête ça suit donc j'espère être à 200% la saison prochaine. Si c'est plus tôt et que je peux apporter à l'équipe en fin de saison, je le ferais. Mais je me fixe la saison prochaine comme objectif pour ne pas avoir de mauvaise surprise. Franchement, ce sera juste pour cette fin de saison. C'est mieux d'aller doucement plutôt que de le regretter après." 

Rodrigo Capo Ortega a été titulaire à neuf reprises lors des 11 premières journées de Top 14 avant de se blesser.