Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Castres Olympique - Christophe Urios : "Pas d'affect" avant d'affronter l'UBB

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu Gironde

Après la double confrontation face au Munster en Champions Cup, le Castres Olympique retrouve le Top 14 ce dimanche. L'UBB, futur club de Christophe Urios, se présente dans le Tarn pour la 12e journée.

Christophe Urios
Christophe Urios © Radio France - Julien Balidas

Castres, France

Éjecté du Top 6 après la défaite surprise contre Agen il y a trois semaines, le CO n'a plus le droit à l'erreur à la maison. Surtout que derrière, il faudra se déplacer à deux reprises (La Rochelle puis Grenoble début janvier). Castres pointe une unité derrière son adversaire du weekend. 

Christophe Urios : "Agen ? Une grosse connerie qu'on va traîner longtemps"

Le Castres Olympique, veut enchaîner après la victoire face au Munster et oublier le revers contre Agen : "On fait une grosse connerie contre Agen. On va la traîner longtemps. Il faut l'assumer mais passer à autre chose. On a eu du mal à le faire en Irlande, on a retrouvé notre état d'esprit sur le deuxième match du Munster", avance Christophe Urios, manager du CO qui rejoindra la Gironde pour quatre ans à partir du 1er juillet. 

Castres, battu deux fois à domicile, a du mal à imposer son jeu à Pierre-Fabre : "On attend ce match de Bordeaux avec beaucoup d'ambition parce qu'à part Pau, chez nous on est toujours sortis frustrés ou déçus de nos matches. On n'arrive pas à mettre en place ce qu'on veut. Les équipes viennent chez nous avec de l'ambition. On a ouvert une porte contre Agen, tout le monde va se dire que c'est facile de gagner à Castres. Les adversaires viennent avec de l'ambition, ne prennent pas de risque, nous laissent faire et comme on n'est pas très bien dans notre rugby on a du mal quoi. Ce groupe a quand même montré beaucoup de caractère par le passé. Je sens que ça va venir. Je sens qu'on est dans une démarche différente là." 

"Je ne connais personne à Bordeaux"

Christophe Urios va affronter son futur club. Mais pour l'instant, pas de cadeau : "Je n'y pense pas du tout. On a tellement besoin de gagner ce match en plus, c'est un concurrent direct. A Bordeaux je ne connais personne à part le président. Je n'ai pas d'affect. J'ai suffisamment de boulot. Je m'occupe de moi, pas des autres." 

Chez les joueurs, on évacue aussi, à l'image du capitaine castrais Mathieu Babillot : "On n'a pas le temps de s'attarder sur ça. Christophe a fait son choix, on le respecte, mais il est à 200% avec nous." Robert Ebersohn enchaîne : "On ne le sent pas dans le groupe que Christophe a signé ailleurs. Il est investi à fond, il va aller au bout. C'est un homme qui fait ce qu'il dit."

La compo du CO 

Castres-UBB, match à vivre en direct et en intégralité sur France Bleu Occitanie dès 16h20 ce dimanche. 

Choix de la station

France Bleu