Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Castres Olympique : la vie sans Urdapilleta

samedi 6 octobre 2018 à 14:29 Par Julien Balidas, France Bleu Occitanie

Castres reçoit le Stade Français ce dimanche au stade Pierre-Fabre pour le compte de la septième journée de Top 14. Sans son ouvreur Benjamin Urdapilleta, opéré d'un doigt cette semaine. Il sera absent deux mois. Julien Dumora prend sa place à l'ouverture.

Benjamin Urdapilleta sera absent deux mois.
Benjamin Urdapilleta sera absent deux mois. © Radio France - Julien Balidas

Castres, France

59 matches de Top 14 sur 62 possibles depuis trois saisons dont 53 titularisations.  Cette saison, 6 titularisations en 6 journées. L'ouvreur argentin a les chiffres qui parlent pour lui. Il est un élément clé du CO. Opéré après une fracture du pouce contre Toulouse, Benjamin Urdapilleta sera absent deux mois. 

"Pas un problème" 

Présent à l'entraînement ce vendredi, l'Argentin a observé ses copains de loin. Cette absence, un vrai casse-tête ? Non répond Christophe Urios : "Je n'ai pas l'habitude de passer du temps avec ceux qui ne peuvent pas jouer, surtout en fin de semaine. Et puis, on m'a toujours dit que la nature avait horreur du vide. D'autres personnes vont prendre sa place. Evidemment, c'est un joueur important, mais ce n'est pas forcément sur le tir au but qu'il va nous manquer, c'est aussi sa façon de défendre et sa façon d'être dans le groupe. Mais on a un vrai groupe. Les gars savent ce qu'apporte Julien Dumora ou Yohan Le Bourhis. Le groupe monte le curseur quand il te manque des joueurs importants. C'est pareil avec Anthony Jelonch (absent trois mois). Ce n'est pas un problème franchement", explique le coach.

"Un match de clones" 

Pour ce dernier match avant le début de la Coupe d'Europe, le Castres Olympique voit débarquer le Stade Français ce dimanche. Un club qui a changé de staff cet été et qui compte 19 points après six journées. Un de plus que le CO. "C'est un match de clones. Castres et le Stade Français sont deux équipes qui ne prennent pas beaucoup de risques, qui maîtrisent assez bien les sorties de camp. Leur début de saison il est conforme à ce qu'ils avaient dit. Il y a un recrutement important. C'est un club qui veut être le meilleur du monde dans trois ans. Ils n'ont pas beaucoup de temps à perdre. Ils ont repris tôt, beaucoup travaillé. Les joueurs sont revanchards. Cela fait deux ans qu'ils ne font pas de belles saisons, on sentait bien qu'il y avait besoin d'un nouveau discours. Aujourd'hui, le club semble en harmonie. C'est un vrai concurrent", enchaîne Christophe Urios.

La 7e journée de Top 14