Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby DOSSIER : Top 14 : résultats, classement et calendrier

REACTIONS - Challenge Cup : Brive cartonne contre Enisei et conforte sa première place

vendredi 16 décembre 2016 à 22:10 Par Nicolas Blanzat, France Bleu Limousin

Le CA Brive a battu l'Enisei STM 38 à 18, ce vendredi soir, avec le bonus offensif au Stadium pour la 4e journée de Challenge Cup. En signant une troisième victoire en quatre matchs, les Brivistes se placent idéalement dans la course aux 1/4 de finale.

Brive s'est imposé contre Enisei (38-18) en inscrivant six essais
Brive s'est imposé contre Enisei (38-18) en inscrivant six essais © Radio France - Nicolas Blanzat

Brive-la-Gaillarde, France

Carton plein pour le CA Brive ! Une semaine après avoir gagné à Sotchi (8-43), les rugbymen corréziens ont à nouveau battu l’Enisei STM, 38 à 18, ce vendredi soir, pour la 4e journée de Challenge Cup. Une victoire avec le point de bonus offensif grâce à six essais marqués (Masilevu, Snyman, Koyamaibole, Ngwenya (2) et Le Devedec) contre deux aux Russes.

Grâce à ce troisième succès en quatre matchs de poule, les Brivistes confortent leur 1re place avec 14 points au compteur et avancent sérieusement vers leur objectif d’atteindre les ¼ de finale. "Contrat rempli", lâche le capitaine du soir, Said Hirèche. "On s'était dit qu'il fallait gagner, avec le bonus en plus, pour essayer de recevoir Newport et Worcester en étant premier de la poule", poursuit le 3e ligne qui ne cède pas à l'euphorie car tout n'a pas été parfait. "Mais il y a à redire dans le contenu, avec des petites fautes de mains, des pénalités un peu bêtes." Ses déclarations sont à voir dans l'interview vidéo.

"On a été un peu fébrile en première période, notamment sur la discipline, mais aussi dans le jeu en jouant à leur rythme", dit pour sa part Philippe Carbonneau, l’entraîneur des lignes arrières. "Il fallait qu'on emballe en deuxième période pour les mettre sur le reculoir. C'est ce qu'on a su faire."