Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby DOSSIER : Top 14 : résultats, classement et calendrier

Challenge Cup - Brive : un match sans intérêt comptable à Oyonnax, mais pas sans enjeu

vendredi 12 janvier 2018 à 18:17 Par Nicolas Blanzat, France Bleu Limousin

D'ores et déjà éliminées de la course aux quarts de finale avant les deux derniers matchs de poule, Brive et Oyonnax se retrouvent ce samedi 19h30 pour la 5e journée de Challenge Cup. Si l'aspect comptable n'a pas d'intérêt, l'aspect sportif revêt lui des enjeux.

Au Stadium, Brive a battu Oyonnax en Challenge Cup (38-13) puis en Top 14 (33-30)
Au Stadium, Brive a battu Oyonnax en Challenge Cup (38-13) puis en Top 14 (33-30) © Radio France - Nicolas Blanzat

Brive-la-Gaillarde, France

Les rugbymen de Brive disputent un match qui compte pour du beurre, ce samedi soir 19h30 à Oyonnax, pour la 5e et avant-dernière journée de Challenge Cup, la petite coupe d'Europe. Les deux clubs, déjà éliminés, se retrouvent alors que le CAB et l'USO sont également à la lutte pour le maintien en Top 14, avec un net avantage pour Brive, 12e avec 24 points, alors qu'Oyonnax est 14e et dernier avec 14 points.

Garder la dynamique, rester invaincu contre Oyo, relancer des joueurs

Cette fois, il n'y a pas d'enjeu comptable mais le match n'est pas sans intérêt pour le camp corrézien. En effectuant quatorze changements dans le quinze de départ par rapport à l'équipe qui a battu Toulon la semaine dernière, le staff briviste va donner du temps de jeu à des joueurs de retour de blessure à l'image de l'ouvreur Nicolas Bézy, rétabli de l'épaule, de Naama Leleimalefaga et Soso Bekoshvili remis du genou, de Vasil Lobzhanidze (cheville) et aussi des joueurs peu vus cette saison après des pépins physiques comme Seremaia Burotu (genou) ou Alfie Mafi, aligné à l'arrière. "Ca fait rien si c'est la petite coupe d'Europe", explique-t-il, fauché en plein vol par une blessure aux ischios en début de saison alors qu'il revenait d'une année blanche suite à une opération à l'épaule. "Je dois bien jouer si j'ai l'opportunité de disputer les deux matchs à venir. Et ce serait super parce que je veux rejouer en Top 14. Et puis, c'est ma dernière année de contrat. Alors, je dois bien jouer..."

Marquer son territoire à Oyo

L'Australien, et d'autres, veulent prouver des choses au staff qui sera évidemment attentif aux cas individuels mais qui espère surtout de la continuité collective en poursuivant cette dynamique de deux victoires d'affilée et en restant invaincu, après deux victoires au Stadium en Top 14 et Challenge Cup, contre Oyonnax cette saison. Contre ce candidat direct au maintien en Top 14, les Brivistes espèrent bien à nouveau marquer les esprits, à l'extérieur cette fois.