Rugby DOSSIER : Toute l’actualité du Top 14

Challenge Cup : Brive veut trouver la clé des 100 pour sa deuxième campagne de Russie

Par Nicolas Blanzat, France Bleu Limousin samedi 10 décembre 2016 à 6:26

Brive retrouve l'Enisei STM à Sotchi, un an après la défaite (10-7) au Yug Stadium
Brive retrouve l'Enisei STM à Sotchi, un an après la défaite (10-7) au Yug Stadium © Radio France - Nicolas Blanzat

Le CA Brive joue à Sotchi, ce samedi (13h), face à l'Enisei STM pour la 3e journée de la Challenge Cup. Pour son centième match en petite coupe d'Europe, le CAB veut prendre sa revanche après le désastre en Russie il y a un an.

Brive mène, ce samedi, sa deuxième campagne de Russie ! Un an après la défaite 10 à 7 à Sotchi, faisant du CAB la première équipe européenne de l'histoire vaincue par un club russe, les Corréziens retrouvent l'Eniséi STM pour la 3e journée de Challenge Cup. La rencontre sera à suivre en intégralité à partir de 13h sur France Bleu Limousin, seul média audiovisuel français à proposer la retransmission.

>> Plongez-vous, en vidéos et en photos, au coeur du voyage du CA Brive jusqu'en Russie

"Un homme averti en vaut deux"

- Arnaud Mignardi était du désastre l'an dernier

Pour son centième match en petite coupe d'Europe de rugby, Brive ne veut pas tomber dans le piège une deuxième fois, et surtout prendre sa revanche. "On a déjà croisé l'épée avec eux et on sait très bien que les Russes sont rudes", lâche d'entrée Arnaud Mignardi. "L'an dernier, on ne les a pas trop respectés. On pensait que le match allait être assez facile et on s'est trompé", poursuit le trois-quart centre, "cette année, on est vraiment averti, et un homme averti en vaut deux. J'espère qu'on ne se trompera pas deux fois."

Être prêt pour répondre au combat

Après la Bérézina, comme pour Napoléon en son temps, Brive sait où il met les pieds, connaît son adversaire et sa stratégie. Le jeune pilier Vivien Devisme n'était pas là l'an passé, mais a appris le plan sibérien. "C'est une équipe qui est dans le combat physique avec du jeu à une passe, qui vient défier, qui prend la ligne d'avantage. C'est une équipe très agressive donc il va falloir se mettre au niveau et faire don de soi sur ce match." Et c'est justement ce qui a fait défaut, il y a un an. Brive a pris son adversaire à la légère et s'est pointé la fleur au fusil. "L'engagement, il n'y a pas à le travailler." Le talonneur Guillaume Ribes rameute les troupes. "Quand on entre sur le terrain et qu'on n'est pas près, il se passe ce qu'il s'est passé l'an dernier. C'est à chacun de se préparer dans la tête et savoir ce qu'il fait sur le terrain. Si on n'a pas envie, on laisse la place aux copains." D'autant que, face à des Russes premiers de poule et victorieux de leurs deux premiers matchs, le CAB doit gagner pour entretenir sa chance d'atteindre les 1/4 de finale de la compétition.

L'interview vidéo de Nicolas Godignon, le manager du CA Brive, avant le déplacement en Russie.