Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby DOSSIER : Toute l’actualité du Top 14

Challenge Cup - Ici Bath, un 1/4 de finale à quitte ou double pour Brive

vendredi 31 mars 2017 à 20:00 Par Nicolas Blanzat, France Bleu Limousin

Le CAB dispute à Bath, ce samedi à 13h45, le douzième quart de finale de son histoire en Challenge Cup. Eliminés ici-même à ce stade de la compétition il y a trois ans, les Corréziens veulent réécrire l'histoire pour poursuivre l'aventure en cette année de 20e anniversaire du titre européen de 1997.

Après avoir conclu la phase de poule par une victoire au Stadium, Brive s'est offert le droit de disputer un 1/4 de finale
Après avoir conclu la phase de poule par une victoire au Stadium, Brive s'est offert le droit de disputer un 1/4 de finale © Radio France - Nicolas Blanzat

Brive-la-Gaillarde, France

C'est le D-Day pour Brive. Le Jour J pour les rugbymen du CAB qui disputent, ce samedi en début d'après-midi, leur 1/4 de finale de Challenge Cup, la petite coupe d'Europe. Rendez-vous à 13h45 pour le coup d'envoi de la rencontre évidemment à vivre en intégralité sur France Bleu Limousin , la radio officielle du CAB.

"Profiter de ces moments parce qu'il n'y en a pas beaucoup dans une carrière"

Jouer des phases finales, c'est rare pour le CAB. "Mes meilleurs souvenirs avec le CAB, ce sont la demi-finale d'accession en Top 14 contre Aurillac au Stadium et la finale à Bordeaux. Le beau match du maintien contre le Stade-Français aussi, mais on se souvient beaucoup plus des phases finales", explique Saïd Hirèche. François Da Ros a aussi coché le rendez-vous. "C'est l'objectif de tout joueur de jouer des phases. Il ne faudra pas les galvauder et s'envoyer comme des chiens", lâche le talonneur."On n'a pas l'occasion d'en jouer toutes les saisons, alors j'espère qu'on va bien le négocier pour s'offrir une belle demi-finale ici et continuer à rêver" poursuit Hirèche, le capitaine briviste. "Il y a une excitation. Tout le monde a le sourire et a envie de jouer ce match là. Il faut profiter de ces moments, car il n'y en a pas beaucoup dans une carrière. Pour certains, ça va se terminer à la fin de la saison, il faut penser à eux et à ceux qui vont partir aussi. Il faut qu'on kiffe ensemble."

Brive arrache son succès, Bath explose

Brive joue en Angleterre, "chez les ennemis jurés des Français, c'est dans l'Histoire en tout cas" commente Da Ros. Et plus précisément sur la pelouse de Bath, 5e du championnat anglais, là-même où les Corréziens se sont inclinés à ce stade de la compétition il y a trois ans (39-7) alors que Brive remontait tout juste en Top 14. "Aujourd'hui, on se présente à Bath avec une équipe clairement plus compétitive", affirme Nicolas Godignon. Car il avait aligné, il y a trois ans, les joueurs moins sollicités et beaucoup de jeunes qui avaient gagné leur qualification durant la phase de poule. "Mais on va aussi affronter une équipe qui s'est bien renforcée et qui est très solide", poursuit le manager du CAB.

Reste que Brive a su arracher une victoire dans les dernières secondes le week-end dernier contre Montpellier, là où Bath a explosé (53-10) chez les Saracens, champion d'Angleterre, à un quart d'heure de la fin encaissant sa plus lourde défaite depuis quinze ans. Le CAB sera-t-il plus armé physiquement ? "Tout le travail effectué en février a payé en mars", convient Nicolas Godignon, "et même si on passe en avril, on espère bien que ça puisse continuer" à l'heure de matcher contre des Anglais touchés dans leur orgueil.

"L'un de nos plus beaux rêves : offrir à Brive un nouveau titre européen"

Qu'importe, le CAB veut croquer à pleine dents dans son douzième quart de finale de Challenge Cup, un record pour un club européen... même si Brive ne s'est hissé en demi-finale que trois fois en 1999, 2005 et 2012, quand Bath a décroché la timbale en 2008 et atteint trois fois la finale (2003, 2007 et 2014). Et en cette année de 20e anniversaire du titre européen de 1997, les Brivistes ne veulent pas se rater. Arnaud Mignardi rêve que le CAB version 2017 "crée son histoire et espére quelque chose. Ca serait l'un de nos plus beaux rêves d'offrir à Brive un nouveau titre européen." 20 ans, donc, après celui de 1997 et 19 ans après avoir perdu en finale... contre Bath. Brive compte bien réécrire l'histoire.