Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Challenge Cup : face à Worcester, la Section Paloise veut enfin tenir ses promesses

vendredi 7 décembre 2018 à 10:57 Par Damien Gozioso, France Bleu Béarn

La Section Paloise veut profiter de la venue de Worcester pour stopper la mauvaise série de 4 défaites en Top 14. Ça commence ce vendredi soir au Haureau (20 heures), les Palois ne s'attendent pas à rendre une copie parfaite, mais comptent s'en sortir grâce à un surplus d'engagement.

La Section Paloise veut profiter de la Challenge Cup pour retrouver son collectif.
La Section Paloise veut profiter de la Challenge Cup pour retrouver son collectif. © AFP - Iroz Gaizka

Pau, France

« Cette fois c'est la bonne... », voilà un peu le refrain de ces dernières semaines du côté de la Section Paloise. Il faut dire que l'équipe s'est mise dans une situation bien délicate en championnat, en concédant à Lyon une quatrième défaite consécutive l'éloignant encore un peu plus du top 6. La Challenge Cup et le double rendez-vous contre Worcester font donc office de parenthèse. Une parenthèse pour retrouver la confiance, et se rassurer par le jeu.

Martin Puech : « Le public demande un peu de vie sur le terrain »

Les Anglais invaincus pour le moment

Le constat dressé par le 3e ligne Martin Puech avant ce match est limpide : « Un jeu pas très agréable à regarder, des joueurs un peu amorphes sur le terrain, et j'en fait partie... C'est l'occasion rêvée de se rattraper. C'est un contexte différent, une compétition différente, un arbitre différent et un adversaire au jeu différent... » Face à des Anglais vainqueurs chez eux face aux Ospreys (27-21) et au Stade Français (38-27), les Palois auront tout de même fort à faire. Voilà aussi pourquoi le staff est loin de faire tourner pour ce match, avec notamment la titularisation de la charnière Daubagna-Slade. « C'est vrai qu'il y a un peu moins de pression qu'en Top 14 » concède Florian Nicot, manière d'expliquer que la Section va continuer à envoyer du jeu, comme pour provoquer ce tournant tant attendu.

Florian Nicot : « On bosse dur, ce ne sont pas des paroles en l'air »

Et cela passera d'abord par un état d'esprit à retrouver. Plus question de grands ou longs discours, mais de se concentrer sur des tâches simples : « la tactique ou la stratégie c'est long à travailler, alors que la mentalité ça peut changer vite, et le public demande ça, un peu de vie sur ce terrain » demande Martin Puech. Le staff compte aussi sur certains joueurs au sang frais pour apporter cette nouvelle dynamique avec une 3e ligne où Antoine Erbani est relancé ou encore la présence pour la première fois de la saison sur le banc du 3e ligne Giovanni Habel Kuffner. « C'est aussi une question de fierté, d'orgueil, j'espère qu'on aura cette réaction. Il va y avoir des erreurs forcément, des en-avants et des pénalités sifflées contre nous mais il faut qu'on joue libéré », promet Martin Puech. En espérant que, cette fois, la copie rendue concorde avec les intentions affichées.

Les équipes

Section Paloise : 15. Malié ; 14. Halai, 13. Stanley, 12. Nicot, 11. Votu ; 10. Slade, 9. Daubagna (cap) ; 7. Puech, 8. Erbani, 6. Pesenti ; 5. Ramsay, 4. Metz ; 3. Hamadache, 2. Rey, 1. Mackintosh.
Remplaçants : 16. Bouchet, 17. Calles, 18. Corato, 19. Delannoy, 20. Habel Kuffner, 21. Ugena, 22. Blanc, 23. Hastoy.

Worcester Warriors : 15. Van Breda ; 14. Humphreys, 13. Lawrence, 12. Olivier (cap), 11. Hammond ; 10. Shillcock, 9. Heaney ; 7. Williams, 8. Cox, 6. Faosiliva ; 5. Kitchener, 4. Barry ; 3. Milasinovich, 2. Annett, 1. Waller.
Remplaçants : 16. Miller, 17. Cosgrove, 18. Kerrod, 19. Scott, 20. Cutting, 21. Arr, 22. Butler, 23. Howe.