Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Challenge Cup - J3 : la Section Paloise relève la tête face à Worcester (21-6)

vendredi 7 décembre 2018 à 21:48 Par Damien Gozioso, France Bleu Béarn

Dans un match où les deux équipes ont beaucoup joué au pied, la Section Paloise a pris le meilleur sur les Anglais de Worcester. De quoi, un peu, se rassurer.

Colin Slade, auteur de deux essais face à Worcester (illustration).
Colin Slade, auteur de deux essais face à Worcester (illustration). © AFP - Rémy Gabalda

Pau, France

Enfin on a vu. La Section, peu aidée par une météo "britannique", a fait preuve de beaucoup de générosité, de concentration et de volonté pour appliquer à la lettre le plan prévu : ne pas rendre trop de ballons et battre les Anglais par un jeu de mouvement bien récité. L'équipe retrouve la victoire qui fuyait les Vert et Blanc depuis plus d'un mois, et conserve toutes ses chances dans cette Challenge Cup au terme de la phase aller.

Slade dans tous les bons coups

La première mi-temps a d'abord été emballante, cinq minutes environ, avant de très vite sombrer dans le quelconque, voire l'ennuyeux. Juste le temps pour Colin Slade d'inscrire un premier essai (2e), après une passe sur le pas de Daniel Ramsay à la réception d'un petit par-dessus tapé par Slade lui-même. Worcester, sans rien proposer, reste dans le match grâce à la botte de son demi d'ouverture, précis pour sanctionner l'indiscipline paloise (5 pénalités concédées en 1ere mi-temps). 7-6 à la pause, les Anglais ne pouvaient espérer mieux.

Même scénario en début de deuxième acte avec une entame canon de la Section. Entame validée par un deuxième essai du 10 néo-zélandais, bien servi dans l'intervalle à 5 mètres par Thibault Daubagna qui venait de jouer vite une pénalité. Ensuite, les Vert et Blanc ont très vite vidé leur banc, et ont été capables de tenir des Warriors très indisciplinés dans leur moitié de terrain. Un essai tardif, signé Blanc après un gros boulot d'Halai et une offrande de Nicot, est venu conc concrétisant à nouveau leur large domination par un essai de Blanc en fin de match.

Bonne opération pour la Section qui recolle à la tête du groupe, en attendant le match ce samedi au Pays de Galles entre les Ospreys et le Stade Français. Tout reste possible dans ce groupe, et la Section serait bien inspirée de prendre des points au retour, la semaine prochaine, pour continuer d'espérer voir le printemps européen.

La feuille de match

Section Paloise : 15. Malié ; 14. Halai, 13.  Stanley, 12. Nicot, 11. Votu ; 10. Slade (23. Hastoy, 54e), 9. Daubagna (cap) (22. Blanc, 63e) ; 7. Puech (20. Habel Kuffner, 46e),  8. Erbani, 6. Pesenti (21. Ugena, 59e) ; 5. Ramsay, 4. Metz (19. Delannoy, 54e) ; 3. Hamadache (18. Corato, 40e, puis Hamadache, 78e), 2. Rey (16. Bouchet, 54e), 1.  Mackintosh (17. Calles, 63e).
Les points :  3 essais de Slade (2e, 42e) et Blanc (78e) ; 3 transformations de Slade (2e, 42e) et Hastoy (78e).

Worcester Warriors : 15. Van Breda ; 14. Humphreys,  13. Lawrence, 12. Olivier (cap), 11. Hammond ; 10. Shillcock, 9.  Heaney (21. Arr, 54e) ; 7. Williams (23. Howe, 62e), 8. Cox, 6. Faosiliva ; 5. Kitchener (22. Butler, 77e), 4. Barry (20. Cutting, 77e)  ; 3.  Milasinovich (18. Kerrod, 59e), 2. Annett, 1. Waller.
Les points : 2 pénalités de Shillcock (10e et 28e).

Le classement

  1. Worcester Warriors - 9 points / 3 matchs
  2. Section Paloise - 8 points / 3 matchs
  3. Ospreys - 6 points / 2 matchs
  4. Stade Français - 1 point / 2 matchs