Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Challenge Cup : premier test aux Ospreys pour la Section Paloise

vendredi 12 octobre 2018 à 19:37 Par Damien Gozioso, France Bleu Béarn

La Section Paloise retrouve l'Europe ce samedi chez les Gallois des Ospreys (16 heures). Une rencontre pour vite se jauger, et évaluer les ambitions de l'équipe béarnaise dans cette compétition.

Le talonneur Laurent Bouchet retrouve une place de titulaire pour attaquer la Challenge Cup.
Le talonneur Laurent Bouchet retrouve une place de titulaire pour attaquer la Challenge Cup. © Maxppp - David Le Deodic

Pau, France

En Challenge, « le challenge c'est encore d'être performant cette année ». C'est par cette pirouette que le manager Simon Mannix résume les ambitions de la Section Paloise cette saison. L'an dernier le club est allé jusqu'en demi-finale avant de s'incliner face à Cardiff, un club gallois. C'est face à un autre que l'aventure reprend, ce samedi aux Ospreys.

Thomas Domingo : « On veut essayer de se servir de cette petite Coupe d'Europe pour se relancer »

Bouffée d'air frais

Après un premier bloc de Top 14 au bilan mitigé (4 victoire, 3 défaites), voilà l'occasion pour les Béarnais de voir autre chose avec d'abord un voyage au Pays de Galles à négocier puis la réception du Stade Français. Un format de compétition qui laisse peu le droit à l'erreur, le pilier Thomas Domingo en est conscient : « Bien sûr qu'il faut bien démarrer, ça peut lancer notre compétition, on sait que chaque erreur peut coûter cher. Après on sait que c'est un déplacement compliqué, un match très dur ».

Pas d'objectif défini à proprement parler pour les Vert et Blanc, si ce n'est celui de ne pas avoir de regret à la fin des matchs de poule, dans un groupe à leur portée (Ospreys, Stade Français et Worcester). « Le club est ambitieux, nous aussi individuellement et collectivement. Il y a une petite excitation au moment de démarrer cette Coupe d'Europe, même si c'est la "petite" » affirme le demi de mêlée Julien Blanc. 

Julien Blanc : « Si nous on fait un match moyen, on risque de charger »

Une compétition exigeante physiquement

Reste à voir comment la Section Paloise va s'adapter à cette compétition différente, au jeu souvent plus aéré et rapide qu'en Top 14, à l'arbitrage qui change aussi. « On a bien vu l'année dernière que cet arbitrage changeait la manière de jouer. Nos données GPS en match montrent que ça n'a rien à voir avec le Top 14 : dans notre championnat la moyenne de distance parcourue par joueur c'est 6 kilomètres, en Challenge c'est  7,5 kilomètres. En Challenge la moyenne de mètres par minute c'est autour de 83, depuis ce début de saison en Top 14 on est à 67, ça n'a rien à voir ! » récite le manager Simon Mannix. La Section sait aussi que face aux Ospreys elle va croiser la route de nombreux internationaux gallois : Bradley Davies, Justin Tipuric, George North ou encore James Hook. Gare aux chocs !

Comme prévu, c'est avec une équipe « hybride » que la Section attaque cette compétition. Mélange de valeurs sûres, de revenants, de revanchards et de jeunes à l'envie débordante. Thomas Domingo et Laurent Bouchet feront figure de « papas » aux côtés de Nicolas Corato, dans un pack où le staff veut tester l'attelage Delannoy-Malafosse. Derrière le jeune Julien Blanc sera titulaire et associé à Antoine Hastoy, alors que Thibault Daubagna est laissé au repos. La ligne de trois-quart voit débarquer les Espoirs Marvin Lestremeau et Mathias Colombet.

Les compositions

Ospreys : 15. James Hook, 14. George North, 13. Cory Allen, 12. Owen Watkin, 11. Luke Morgan, 10. Sam Davies , 9. Aled Davies, 1. Rhodri Jones, 2. Scott Otten, 3. Ma'afu Fia , 4. Adam Beard, 5. Bradley Davies, 6. Olly Cracknell, 7. Justin Tipuric (c), 8. James King.
Remplaçants : 16. Scott Baldwin, 17. Nicky Smith, 18. Tom Botha, 19. Rob McCusker, 20. Guido Volpi, 21. Harri Morgan, 22. Joe Thomas, 23. Keelan Giles.

Section Paloise : 15. Mathias Colombet, 14. Marvin Lestremeau, 13. Benson Stanley, 12. Atila Septar, 11. Frank Halai, 10. Antoine Hastoy, 9. Julien Blanc, 1. Thomas Domingo (c), 2. Laurent Bouchet, 3. Nicolas Corato, 4. Julien Delannoy, 5. Dan Malafosse, 6. Baptiste Pesenti, 7. Sean Dougall, 8. Antoine Erbani.
Remplaçants : 16. Lucas Rey, 17. Geoffrey Moise, 18. Matthew Tierney, 19. Fabrice Metz, 20. Lekima Tagitagivalu, 21. Matthieu Ugena, 22. Clovis Lebail, 23. Pierre Nueno.