Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Challenge Cup - UBB : objectif quart

-
Par , France Bleu Gironde

En grande forme actuellement, l'Union Bordeaux-Bègles entame ce samedi (21h) face aux Wasps de Londres sa neuvième campagne européenne. Et semble vouloir se donner les moyens d'atteindre pour la première fois les phases finales.

L'UBB espère enfin disputer cette saison un quart de finale européen.
L'UBB espère enfin disputer cette saison un quart de finale européen. © Radio France - Justine Hamon

Bordeaux, France

"Il faut continuer sur la lancée. Pourquoi s'arrêter ? " Le troisième ligne Marco Tauleigne assure que l'UBB va croquer avec gourmandise et ambition dans cette Challenge Cup qui a souvent été pour le club girondin, plus un laboratoire qu'un réel objectif.

"Les années précédentes, on se cachait un peu, avoue Mathieu Jalibert. On disait qu'on voulait la jouer mais on ne la jouait pas réellement. Ça se voyait sur nos semaines de préparation, parfois sur nos composition. Là on prépare ce match comme on peut préparer un gros match de Top 14. Cette année, on a envie de gagner tous les matches, d'aller le plus loin possible. On va se donner les moyens de le faire."

Faire grandir le groupe et le club

A l'heure où le groupe girondin commence à écrire une nouvelle histoire en Top 14, il veut aussi profiter de cette Challenge Cup pour grandir. "Ça reste quelque chose de fort pour un groupe de pouvoir vivre des phases finales, veut croire le jeune ouvreur, surtout l'UBB qui n'en a jamais connues. On a envie d'être la première génération qui arrive, peut-être, à qualifier le club pour un quart de finale de coupe d'Europe.

Matthieu Jalibert face aux Dragons de Newport en janvier 2018. - Radio France
Matthieu Jalibert face aux Dragons de Newport en janvier 2018. © Radio France - Justine Hamon

Matthieu Jalibert : "Les années précédentes on se cachait un peu"

Christophe Urios qui veut garder la dynamique actuelle et peut compter sur un effectif très homogène et épargné par les blessures, confirme. "On a décidé ensemble de la jouer à fond. C'est notre ambition. Pas la mienne, c'est celle de tout un staff et de tout le groupe de joueurs. A partir de moment où tu dis les choses, il faut s'engager. On verra samedi."

Dans une poule relevée (Wasps, Edimbourg, Agen) que le manageur compare presque à "une poule de Champions Cup", l'Union sait qu'elle n'aura pas le droit à l'erreur. Elle y verra déjà beaucoup plus clair après avoir reçu les Wasps et avoir fait le déplacement à Edimbourg.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu