Rugby

Champions Cup : le Stade Toulousain échoue de peu face aux Wasps et décroche le bonus défensif (17-14)

Par Pierre Viaud, France Bleu Toulouse samedi 14 janvier 2017 à 20:54

retour à Ernest Wallon pour la 6me et dernière journée des phases de poules de la Champions Cup
retour à Ernest Wallon pour la 6me et dernière journée des phases de poules de la Champions Cup © Radio France - radio france

Le Stade Toulousain rate l'exploit de peu face aux Wasps de Londres et s'incline sur un essai à la dernière minute, ce samedi soir pour la 5e journée de Champions Cup. Rageant. La réception du Connacht sera décisive.

Décidemment les oppositions entre les Wasps et le Stade Toulousain se jouent toujours dans les dernières minutes. A la Ricoh Aréna de Coventry ce samedi le Stade Toulousain en a encore fait l’amère expérience dans ce qui est pourtant son meilleur match cette saison.

Solides en défense, et dominateur en mêlée fermée il n'aura manqué, une fois de plus, que la réussite aux pieds pour que les hommes d'Ugo Mola ramènent un succès important d'un déplacement annoncé très périlleux .

Fidèles à leur réputation les "guêpes" attaquaient la partie pied au plancher et se nourrissaient des fautes toulousaines pour créer le danger mais sans parvenir à faire mieux qu'une pénalité de Gopperth sur la premiére mi temps marquée par les deux échecs de Jean marc Doussaint qui permettaient aux britanniques de virer en tête à la pause. 3 à 0.

La seconde mi temps fut l'occasion d'un chasser croisé continu. Les toulousains prenant l'avantage sur un essai de Yoann Huget (51e), avant de laisser les anglais repasser devant à la 63e (essais de Daly). un match de haut niveau qui promettait un final haletant, et ce fut le cas. On croyait que les toulousains avaient fait le plus gros en récoltant à la 72e un essai de pénalité suite à une grosse faute de Danny Cipriani qui écopait d'un carton jaune. A 14 contre 15 l'affaire semblait bouclée. C'était sans compter sur le fighting spirit légendaire des sujets de sa gracieuse majesté, lesquels inversaient la tendance à l'ultime seconde sur une filouterie du demi de mêlée Dan Robson qui jouait vite une pénalité à cinq et aplatissait l'essai assassin qui crucifiait les toulousains.

Le 6e et dernier match des phases de poules : la réception des irlandais du Connacht dimanche 22 à Ernest Wallon sera donc décisive. En ramenant le bonus défensif des Wasps le Stade Toulousain peut "se contenter" d'une victoire simple à condition que les irlandais ne prennent aucun bonus.

L'aventure continue.

La réaction du capitaine Thierry Dusautoir et de l’entraîneur Ugo Mola

"il y a surtout de la déception" T. Dusautoir

"c'était un match de très haut niveau" U. Mola