Rugby

Champions Cup : face à l'UBB, l'ASM connaît le chemin

Par Arnaud Carré, France Bleu Gironde et France Bleu Pays d'Auvergne samedi 23 janvier 2016 à 10:29

Camille Lopez et Morgan Parra savent ce qu'ils ont à faire.
Camille Lopez et Morgan Parra savent ce qu'ils ont à faire. © Maxppp

La victoire et le bonus. Moins rayonnants que d'habitude sur la scène européenne, les Clermontois vont devoir sortir le grand jeu ce dimanche (16h15) face à l'UBB. Il sera temps ensuite de faire les calculs.

On lui promettait une promenade de santé dans une poule taillée à sa mesure. Grand favori, l'ASM est aujourd'hui sous la menace d'une élimination, elle qui a fait partie du dernier carré de la compétition ces quatre dernières saisons.

Clermont a tout de même les cartes en main. Un succès bonifié face à l'UBB lui offrirait, sinon la première place (une victoire des Ospreys à Exeter suffit aux Gallois), du moins un ticket probable pour les quarts de finale au titre de "meilleur deuxième".

Franck Azéma : "Ce serait une désillusion et un échec"

Si les Jaunards en sont arrivés là, c'est d'abord parce qu'ils ont perdu deux fois à l'extérieur (31-14 à Exeter et 21-13 aux Ospreys). C'est ensuite parce qu'ils ont abandonné deux points sur leur pelouse face aux Ospreys. Deux points qu'ils trainent aujourd'hui comme un boulet.

L'ASM s'avance donc vers ce dernier rendez-vous avec un mélange d'excitation et de frustration. Le parfum des matches couperet va flotter dans les tribunes du stade Michelin même si l'équipe y est moins souveraine cette saison.

Marquer à nouveau son territoire

En Champions Cup, les coéquipiers de Morgan Parra restent sur 28 succès de rang et n'ont plus connu la défaite depuis la venue de Sale en octobre 2008. Une invincibilité mise à mal en revanche en Top 14 où avec déjà deux revers (Toulon, Racing 92) et un nul (face à ... l'UBB), le club est loin de ses standards habituels.

Wesley Fofana et les lignes arrières auvergnates attendues au tournant. - Maxppp
Wesley Fofana et les lignes arrières auvergnates attendues au tournant. © Maxppp

Alors Clermont doit-il se faire des nœuds au cerveau et craindre la venue d'une équipe girondine, privée de plusieurs cadres et qui débarque sans pression ? L'expérience de ces rencontres plaide largement en sa faveur même si les hommes de Franck Azéma devront d'abord penser à construire leur succès avant d'aller chercher un bonus qui pourrait s'avérer décisif.

Thomas Domingo : "On a grillé tous nos jokers"

A ce titre, les absences du finisseur David Strettle et du dynamiteur Nick Abendanon risquent de peser même si Hosea Gear et Scott Spedding sont des "doublures" de luxe.

Il y a quinze jours en Gironde, l'ASM avait fait le job (28-10), sans plus. Elle va sans doute devoir faire mieux pour voir un nouveau printemps européen.