Rugby

Champions Cup : le Racing qualifié, Toulon reste en vie, Clermont et le Stade Français se compliquent, l'UBB peut rêver

Par Germain Arrigoni, France Bleu vendredi 15 janvier 2016 à 3:22 Mis à jour le dimanche 17 janvier 2016 à 18:21

Dan Carter
Dan Carter © Maxppp

Le Racing 92 s'est qualifié pour les quarts de la Champions Cup dimanche en écrasant les Scarlets. Toulon a battu les Wasps sur le fil. Clermont s'est incliné chez les Ospreys et s'est compliqué la tâche comme le Stade Français défait au Munster. Vainqueur d'Exeter, l'UBB peut encore y croire.

Programme et résultats de la 5e journée  

Vendredi 15 janvier

Ospreys 21 - 13 Clermont

Samedi 16 janvier

Munster 26 - 13 Stade Français

Bordeaux-Bègles 34 - 27 Exeter

Oyonnax 32 - 14 Toulouse

Dimanche 17 janvier

 Racing 92 64 - 14 Llanelli Scarlets

Toulon 15 - 11 London Wasps

Le Racing valide son ticket pour les quarts

Poule 3. Le Racing 92 s'est qualifié pour les quarts de finale après sa très large victoire (64-14) contre les Scarlets dimanche à Colombes lors de la 5e et avant dernière journée de la phase de poules. Il s'agit de la deuxième qualification de son histoire pour la phase finale de l'épreuve, après celle acquise la saison dernière. Avec 22 points, le club francilien, qui a inscrit neuf essais face aux Gallois, ne peut plus être rejoint en tête par Northampton (10 pts et un match en moins). 

Porte-drapeau du Top 14 cette saison sur la scène continentale, le club francilien, également 1er en championnat,  aimerait refermer la blessure de leur élimination face aux Saracens à Colombes (18-17) aux portes des demies en avril dernier.

Toulon reste en  course

Poule 5. Le triple tenant du titre jouait sa peau. Et il a failli voir les quarts s'éloigner. Toulon s'est imposé sur le fil à Mayol face aux Wasps (15-11) grâce à un ultime essai inscrit à la sirène par Mitchell (80e+2). Corrigé par les Anglais à l'aller (32-6), le RCT a su prendre sa revanche pour repasser en tête de sa poule devant son adversaire du jour. Il faudra confirmer à Bath le 23 janvier lors de la dernière journée pour espérer recevoir pour les quarts. 

Clermont se complique la tâche, l'UBB peut encore rêver

Poule 2. L'ASM Clermont est passée à côté d'une bonne opération vendredi soir. Sur le terrain de la franchise galloise d'Ospreys, les Jaunards se sont inclinés (21-13). Les Auvergnats avaient pourtant bien entamé la partie et menaient 13-6 à la pause avant d'encaisser un cinglant 15-0 au retour des vestiaires. Clermont perd la première place du groupe 2 au profit des Ospreys.

L'ASM (14 pts), finaliste la saison dernière, a en effet laissé la tête de sa poule aux Gallois (16 pts) et est retombée après deux succès de rang dans l'irrégularité qui l'accompagne depuis début septembre. Pour terminer première et se qualifier directement, elle devra donc l'emporter contre Bordeaux-Bègles à domicile lors de la dernière journée et compter sur une défaite des Ospreys dans le même temps à Exeter. Elle peut aussi décrocher un des trois billets de meilleur deuxième mais devrait pour cela obtenir une victoire bonifiée lors de la dernière journée, sans que cela soit une garantie. 

Vainqueur avec panache d'Exeter (34-27), une victoire agrémentée du bonus offensif, Bordeaux-Bègles reste en course pour accéder aux quarts de finale de la Coupe d'Europe, dans une poule où rien n'est jouée. L'ultime journée disputée dimanche prochain sera donc décisive et le premier de la poule 2 sera désigné à distance, soit à Clermont, qui reçoit l'UBB, soit à Exeter qui accueille les Ospreys.

Pour la première fois dans l'histoire de l'épreuve, les quatre équipes sont encore susceptibles de se qualifier. Pas mal pour une première participation pour les Girondins dont le salut passera par une victoire bonifiée en Auvergne et une victoire d'Exeter contre les Ospreys sans aucun bonus distribué.  

Paris perd beaucoup d'illusions

Poule 4. Large vainqueur à l’aller (27-7), le Stade Français a pris l'eau sur la pelouse du Munster (26-13). Les Parisiens, qui ont encaissé quatre essais, restent deuxièmes de leur poule. Les hommes de Gonzalo Quesada peuvent viser au moins une place de meilleurs deuxièmes en recevant les Tigers lors de la dernière journée 24 janvier à Jean-Bouin.

_Poule 1. _Éliminés, Toulouse et Oyonnax ont disputé un match pour l'honneur.  Dans ce match sans enjeu, l'USO a décroché la première victoire de son Histoire en Coupe d'Europe, en dominant sous une pluie-neige à domicile Toulouse (32-14), obtenant en prime le point de bonus offensif.

Aucun(e)