Rugby

Champions Cup : les résultats de la 5e journée

Par Germain Arrigoni, France Bleu vendredi 13 janvier 2017 à 12:34 Mis à jour le dimanche 15 janvier 2017 à 18:15

La finale de la Champions Cup se déroulera au Murrayfield Stadium à Edimbourg le 13 mai 2017
La finale de la Champions Cup se déroulera au Murrayfield Stadium à Edimbourg le 13 mai 2017 © AFP - BERTRAND LANGLOIS

Clermont s'est imposé à Bordeaux pour se qualifier pour les quarts lors de la 5e journée de la Coupe d'Europe de rugby. Défaits, Toulouse et Castres ont encore une petite chance de valider leur billet. Toulon, triple champion d’Europe, a pris le bonus offensif et reste en vie pour la qualification.

Programme et résultats de la 4e journée

Vendredi 13 janvier

  • Leinster (IRL) 57 - 3 Montpellier (FRA)

Samedi 14 janvier

Dimanche 15 janvier

Qualifiés

Le Leinster a été le premier à valider son billet vendredi, via une démonstration (57-3) contre Montpellier, certes en infériorité numérique dès la demi-heure de jeu après l'exclusion de son ouvreur sud-africain François Steyn. Le Munster, autre épouvantail irlandais, a rejoint son rival samedi après une finale du groupe 1 remportée à Glasgow (14-12). L'exclusion temporaire de Stuart Hogg, côté écossais, a profité au centre néo-zélandais Francis Saili, qui a inscrit en coin l'unique essai du match.

Clermont, leader du Top 14, s'est lui aussi imposé de justesse à l'issue d'un match très défensif à Bordeaux (9-6). Une victoire sans essai, trois pénalités à deux, qui suffit pour ne plus être rejoint dans le groupe 5.

Dans le même temps, les Saracens arrachaient le match nul chez les Scarlets (22-22), un premier accroc après 13 succès d'affilée dans la compétition. Suffisant toutefois pour terminer au pire parmi les trois meilleurs deuxièmes. Ces quatre poids lourds devront s'imposer lors de la dernière journée pour être certains de recevoir lors des quarts, un avantage capital.

Ballotage favorable

Derrière ce quatuor, les Wasps sont les mieux placés. Vainqueurs de Toulouse à la dernière minute (17-14), alors qu'ils évoluaient pourtant avec un joueur de moins, l'équipe de Coventry n'est pourtant que 2e de la poule 2 derrière le Connacht. Mais elle se déplacera la semaine suivante à Parme, chez les très faibles Zebre, tandis que la province de l'ouest irlandais aura un déplacement beaucoup plus délicat à gérer à Toulouse.

Virtuellement qualifié pour l'heure, le Connacht pourrait donc tout perdre s'il s'incline en France sans décrocher de bonus. Sept points d'écart ou moins, ou bien quatre essais inscrits, et il sera en quarts pour la première fois de son histoire. Ce sera aussi le cas pour Glasgow, 2e de la poule 1, s'il s'impose à Leicester samedi. Face à des Anglais déjà éliminés, la position des Warriors est plutôt enviable.

Ballotage défavorable

Toulouse devra donc battre nettement le Connacht, si possible avec le bonus, pour espérer finir parmi les trois meilleurs deuxièmes. C'est aussi ce qu'espère Toulon, vainqueur bonifié à la dernière minute de Sale (27-12) et qui devra aller chercher l'exploit chez les Saracens pour passer. Une victoire bonifiée, plus qu'hypothétique chez les champions d'Europe, et le RCT arracherait la première place du groupe 3.

Trois clubs français conservent une petite chance de se glisser dans le bon wagon: Montpellier (11 points), Castres et Bordeaux-Bègles (10 points). Mais ils devront aussi réaliser le match parfait contre Northampton, le Leinster et l'Ulster, et seront dépendants des autres résultats.

Eliminés

Grosse déception de cette phase de poules, le Racing 92, qui était déjà éliminé après quatre défaites en autant de journées, a sauvé l'honneur en corrigeant Leicester (34-3) samedi à Colombes. Les Tigers, autre grand nom du plateau (champions d'Europe 2001 et 2002), disparaissent du coup eux aussi sans gloire.

Les Scarlets, passés tout près de l'exploit face aux Saracens, sont eux aussi hors course dans la poule 3, tout comme Northampton dans la poule 4. Les cas de Sale et des Zebre, toujours aucun point au compteur, étaient déjà réglés depuis longtemps.

  - Aucun(e)
-