Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Charlotte, supportrice de l'USAP : "Quand je suis au stade plus rien n'existe"

lundi 27 mars 2017 à 10:11 Par Cyrille Manière, France Bleu Roussillon

C'est une figure incontournable des tribunes d'Aimé-Giral qu'on vous présente dans le documentaire "Femmes, au cœur de la mêlée". Charlotte accompagne et suit l'USAP partout, tout le temps. Découvrez ce personnage haut en couleurs sang et or pour qui aller au stade est vécu comme une thérapie.

Charlotte, supportrice inévitable de l'USAP
Charlotte, supportrice inévitable de l'USAP - Fanny Haas

Perpignan, France

Charlotte ou "Mamie Chacha". Elle a plusieurs noms, un peu tous sauf le vrai. Charlotte n'est qu'un surnom dû à son couvre chef qu'elle ne quitte jamais. Son vrai prénom ? Elle préfère ne même pas l'avancer. Ce changement de nom fait partie du personnage, au stade Charlotte a une autre vie.

Elle est devenue fan de rugby sur le tard. La Nordiste d'origine n'a pas vraiment été bercée dans ce milieu. Il y a encore dix ans, elle ne comprenait pas que son petit-fils puisse vibrer et être transporté de la sorte lorsqu'il allait au stade. Jusqu'au jour où il lui a dit "viens avec moi". "Dans un premier temps, j'étais surtout en extase devant mon petit fils qui était le tambour de la Bronca, il jouait, il chantait et il regardait en même temps. J'ai fini par me prendre au jeu et ça a démarré comme ça".

"Les joueurs de l'USAP sont un peu comme mes gamins"

"Au départ c'est l'ambiance qui m'a séduite, je ne comprenais pas tout le jeu". Charlotte est devenue une indéfectible progressivement : "Il y a l'aspect humain qui m'a plu. Sur le terrain bien sûr c'est du combat mais j'ai aimé la gentillesse des garçons avec qui je peux parler après les matchs. C'est un peu comme mes gamins maintenant."

Charlotte ne peut plus se passer de l'USAP et des stades de rugby, dans le documentaire France Bleu Roussillon, elle raconte que son médecin lui a recommandé de continuer d'aller au stade. Elle raconte comment le rugby l'a aidée à s’épanouir et à vaincre sa timidité au point d'avoir désormais une réputation "d'un peu fofolle". Aujourd’hui, Charlotte se réjouit de voir de plus en plus de femmes dans les tribunes des stades.

Charlotte et l'ex demi-de-mêlée de l'USAP Dewaldt Duvenage - Aucun(e)
Charlotte et l'ex demi-de-mêlée de l'USAP Dewaldt Duvenage - Zebulon Nog