Rugby

Christian Lanta répond sur les joueurs supplémentaires, le recrutement et les ambitions de l'USAP

Par Cyrille Manière, France Bleu Roussillon samedi 17 décembre 2016 à 15:21

Christian Lanta évoque le présent et l'avenir de l'USAP
Christian Lanta évoque le présent et l'avenir de l'USAP © Radio France - Cyrille Manière

Ça s'affaire en coulisses à l'USAP. Le directeur sportif Christian Lanta revient sur les dossiers des joueurs supplémentaires et du recrutement. Ratini et Carlisle seront très probablement Usapistes bientôt, le recrutement est enclenché et l'objectif du club cette saison reste la qualification.

France Bleu Roussillon : Nous avons évoqué les noms d'Alipate Ratini et Joe Carlisle comme joueurs supplémentaires dans les plus brefs délais à l'USAP, qu'en est-il ?

Christian Lanta : Je confirme pour ces deux joueurs, le choix sportif est validé, après, comme vous le savez, il y a toujours la phase administrative. Il faut avoir l'aval de la Ligue, obtenir les licences, donc ça prend toujours un peu de temps. En tout cas les choix sportifs sont faits.

Tout d'abord sur un ouvreur puisque Enzo Selponi est indisponible minimum jusqu'à début février, Mathieu Bélie a une épaule abîmée mais on espère quand même le récupérer rapidement, on a aussi nos deux jeunes joueurs (Ndlr : Paul Marty et Romuald Seguy) qui sont encore espoirs, et ce serait les mettre en difficulté que de ne pas prendre un joker et donc d'avoir un effectif beaucoup trop réduit.

Il nous semblait donc important de recruter à ce poste-là. Le début de l'année s'annonce en plus très compliqué, avec des matches de haut-niveau d'entrée (Ndlr : Mont-de-Marsan, Aurillac et Colomiers) et donc il fallait qu'on soit armés à l'ouverture.

FBR : Concernant Alipate Ratini, il a une réputation sulfureuse, est-ce un pari risqué pour le club ?

CL : C'est un pari. On avait déjà fait un pari sur Matanavou qui a été raté. On sait qu'on a besoin d'un vrai finisseur et le seul ailier qu'on a en ce moment dans le club c'est Jean-Bernard Pujol. On a d'excellents joueurs qui sont polyvalents mais pas purement ailiers.

C'est une force d'avoir ces joueurs- là qui peuvent évoluer sur plusieurs postes mais on manque d'un pur finisseur. Ratini c'est une opportunité, il peut être excellent, il peut même être hors-normes sur le terrain et parfois, en effet, il a eu des difficultés dans la vie à côté du terrain.

Il est conscient que c'est son ultime chance, mais à l'inverse du Stade Français ou de Grenoble, il vient dans un club qui a certainement une approche plus familiale avec une forte population îlienne et il sait très bien que s'il doit rebondir c'est sûrement à Perpignan. Si ce garçon revient à son meilleur niveau, c'est un garçon exceptionnel.

"L'objectif reste la qualification en demi-finale"

FBR : Sportivement, à mi-saison, comment envisagez-vous la deuxième partie du championnat ?

CL : On ne va pas revenir sur la première partie. On a limité les dégâts mais il faut voir les progrès faits en interne et l'excellent travail accompli par les entraîneurs. Il y a une excellente ambiance et l'équipe s'entraîne très bien. C'est un groupe très soudé, motivé et qui a beaucoup d'ambition.

On a désormais toutes nos chances en main et notamment sur le début du calendrier de la phase retour. Certes le calendrier est difficile au départ mais il me semble que par la suite on a vraiment notre chance, on jouera un peu plus à domicile qu'à l'extérieur. Même si on reçoit de très bonnes équipes, on saura le négocier donc il y a déjà beaucoup d'ambition et d'envie sur ces matches retours.

FBR : L'objectif reste donc de décrocher une demi-finale...

CL : Oui, ça reste l'objectif. On est à sept points du cinquième donc tout reste jouable. On sait en interne qu'on a les moyens de réaliser.

"Des joueurs au profil de Top 14 doivent nous rejoindre la saison prochaine"

FBR : Parlons du recrutement pour la saison prochaine, le recrutement de l'USAP semble, selon les premiers frémissements, assez ambitieux, confirmez-vous cette volonté ?

CL : Oui, ça a d'abord été matérialisé par le fait de garder une grosse stabilité dans notre effectif. L'USAP a aujourd'hui deux forces : les jeunes joueurs qui montent en puissance et qui, on l'espère, se révéleront d'ici un an ou deux, on a une équipe qui est entrain de prendre forme aussi pour la saison prochaine.

Notre ambition désormais est d'amener des nouveaux joueurs qui apporteront ce plus d'expérience, des joueurs au profil Top 14. Pour moi, ça veut dire qu'il doit s'agir de joueurs qui ont déjà joué en Top 14 ou qui sont des joueurs dominants en Pro D2. Ce sont des profils comme ceux-ci qui doivent renforcer l'effectif la saison prochaine. Je vous l'ai toujours dit, monter c'est une chose mais se maintenir en est une autre donc il faut construire marche par marche.

FBR : Confirmez-vous nos informations et donc les noms que nous avons évoqués ce samedi matin à savoir Radosavljevic , Tau et Mach comme étant en contact avec le club ?

CL : Oui, ce sont des noms qui sont sur nos listes. Jacques-Louis Potgieter a déjà signé, c'est un joueur d'expérience qui doit nous amener le maximum de qualités à ce poste-là tout en encadrant nos jeunes.

Brice mach, Ludovic Radosavljevic et Sione Tau en contact avec l'USAP - Maxppp
Brice mach, Ludovic Radosavljevic et Sione Tau en contact avec l'USAP © Maxppp - maxppp
  • Lundi C'est rugby - François Rivière sera le dernier invité de l'année 2016 lundi de 18 heures à 19 heures sur France Bleu Roussillon.
  • Renouvellements de contrats : D'autres prolongations devraient suivre d'ici mi-janvier selon Christian Lanta et François Rivière. Les négociations sont en cours notamment avec Tom Ecochard et Karl Chateau, qui ont reçu des propositions de l'USAP.
  • Vacances - Les joueurs sont en vacances et reprendront l'entraînement le 2 janvier avant de jouer le samedi 7 janvier à 13 heures à Mont-de-Marsan.