Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Christophe Urios avant Toulouse-Castres : "Je me régale à préparer ces matches"

jeudi 27 septembre 2018 à 15:04 Par Julien Balidas, France Bleu Occitanie

Le Castres Olympique se déplace sur la pelouse du Stade Toulousain ce samedi pour le premier derby de la saison. Le champion de France en titre s'est imposé à trois reprises contre Toulouse l'an dernier, dont deux fois à Ernest-Wallon. Christophe Urios, entraîneur du CO, adore ces rendez-vous.

Christophe Urios
Christophe Urios © Maxppp - MAXPPP

Castres, France

Comme on se retrouve. Battus trois fois l'an dernier par le CO, les Toulousains ont envie de prendre leur revanche. Deux équipes qui comptent 14 points après cinq journées. 

"Non, ce n'est pas un match comme les autres"

Présent lundi soir à la Nuit du Rugby où il a reçu le trophée de meilleur staff de la saison dernière en compagnie de Joe El Abd et de Frédéric Charrier, le manager du CO Christophe Urios a évoqué ce derby à venir : "C'est la force de notre sport cette guerre des clochers. Ces oppositions, parfois cette haine, mais c'est toujours avec beaucoup de respect entre les joueurs ou les supporters. Moi j'en joue et je me régale de préparer ces matches, je suis dans mon élément. Pour moi c'est le vrai rugby. Il y a un rôle social également. Une petite ville contre une grande ville. Ce sont des moments particuliers et partagés par notre public qui se retrouve dans ce qu'on fait. On se régale, il faut le garder absolument. On ne peut pas dire que c'est un match comme les autres, ce n'est pas vrai. Moi je veux que mes joueurs l'abordent comme un match pas comme les autres." 

"Le contexte a changé"

Armand Batlle, ailier du CO enchaîne : "Après la saison passée, le contexte a changé. Mais ça ne veut pas dire qu'on va aller là-bas avec un manque de modestie. Toulouse a été impressionnant sur le début de saison, sauf sur ce match à Montpellier où ils avaient largement fait tourner. Pour moi c'est logique, ils ont perdu trois fois l'an dernier, ils ont ciblé ce match. On savait qu'on serait attendu dès la sortie du calendrier." 

Côté toulousain, l'entraîneur William Servat n'aime pas trop cette idée de derby : "Le premier derby que j'ai joué c'était Mazères-sur-Salat contre Saint-Gaudens. Après avec le Stade contre Colomiers.Quelle est là signification de derby ? Castres en parle beaucoup et le voit comme tel. Nous on s’apprête juste à recevoir le champion de France, on ne le jouera pas comme un derby », lâche l'ancien talonneur.