Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Top 14: un 20 sur 20 face à Toulouse qui ne satisfait pas l'ASM

lundi 24 décembre 2018 à 0:46 Par Emmanuel Moreau, France Bleu Pays d'Auvergne

Pas de vainqueur (20-20) dans le match au sommet entre Clermont et Toulouse. Pas de grandes envolées offensives non plus mais une rencontre haletante qui aurait pu basculer d'un côté comme de l'autre et qui se termine par un nul arraché par Toulouse après la sirène.

L'ASM a beaucoup défendu et a beaucoup été sanctionnée par Mr Garces
L'ASM a beaucoup défendu et a beaucoup été sanctionnée par Mr Garces © Radio France - Emmanuel Moreau

Clermont-Ferrand, France

Non, Toulouse n'a pas fait l'impasse! C'est évident à la fin de la rencontre, ça l'était beaucoup moins à la mi-temps. A 21 heures 50, l'ASM menait 17 - 3 et avait pas mal gâché de possibilités de prendre un peu plus le large. Dès que les clermontois accéléraient, le rythme était trop rapide pour les toulousains. Une domination logiquement concrétisée par deux essais de Naqalevu et Betham. Le public appréciait malgré quelques petites fautes de main, des ballons récupérés par les toulousains et une mêlée souvent sanctionnée par Mr Garcès. Ce n'était pas le grand match espéré mais on ne s'ennuyait pas. 

Mais la deuxième mi-temps a été tout autre. Elle a commencé par une longue, très longue séquence de pilonnage toulousain et une énorme défense clermontoise. Il a fallu une douzaine de minutes à Toulouse pour trouver enfin la faille et un carton jaune adressé à Vahaamina au passage. Les supporters du Michelin espéraient que le temps faible des jaunards n'allait pas durer trop longtemps, en fait il s'est prolongé tout au long de la seconde période. Dès que l'ASM pensait sortir de son camp ou avoir la maîtrise du ballon, une faute de main, un ballon gratté ou un coup de sifflet de Mr Garcès redonnait le ballon aux toulousains. 

Cela donnait un match débridé, avec énormément de turnover et une grosse possession toulousaine obligeant les clermontois à défendre. On espérait voir l'attaque de l'ASM, on a surtout vu sa défense. Les clermontois ne sont d'ailleurs pas passés bien loin de la défaite sur un contre de Ntamak et une énorme gourmandise de Bonneval, oubliant de servir un partenaire isolé pour se faire souffler le ballon par Betham. Finalement, Toulouse prenait les points du nul (20-20) grâce à une dernière pénalité après la sirène, après avoir tenté d'arracher sans succès la victoire une minute plus tôt en prenant une pénaltouche. 

Dans ces conditions, le nul est assez logique. Il a tout de même un petit goût de victoire pour les toulousains, venus faire un bon résultat chez un concurrent. Au classement du Top 14, pas de changement donc, l'ASM a toujours trois points d'avance sur Toulouse mais devra aller chercher un résultat à Perpignan le week-end prochain pour décrocher le titre honorifique de champion d'automne.