Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : saison suspendue pour l'US Dax et l'US Tyrosse

-
Par , France Bleu Gascogne

C'est officiel. En raison du confinement et de la situation sanitaires, la FFR a décidé de suspendre la saison pour la division Nationale et pour toutes les divisons amateurs. Les joueurs de l'US Dax et de l'US Tyrosse doivent ranger les crampons.

Les entraînements sont aussi arrêtés pendant la durée du confinement.
Les entraînements sont aussi arrêtés pendant la durée du confinement. © Radio France - Paul Ferrier

C’est officiel, ils rangent leur crampons. La FFR a entériné ce mardi le vote des président de club de la division Nationale qui demandaient en majorité la suspension de la saison. La saison est donc arrêtée jusqu'au 10 janvier pour l'US Dax, les entraînements également suspendus jusqu'à la fin du confinement.  Il demeure bien sûr des incertitudes sur les modalités de reprise du championnat. Ces modalités de reprise seront discutées au cours du mois de novembre.  

La Fédérale Une également suspendue

Dès ce lundi, le président de la FFR via sa page Facebook annonçait la suspension de tout les championnats amateurs, Fédérale Une comprise. Un arrêt nécéssaire pour Christian Laclau, le co-président de l'US Tyrosse : "Il fallait le faire. C'est compliqué déjà de jouer à huis clos, et puis rien ne nous autorise à nous entraîner puisque nous sommes confinés. Il n'y a aucune autorisation dérogatoire", explique le président de l'UST. 

"Cela aurait été pire de continuer", poursuit Christian Laclau, "surtout à huis clos, c'est inintéressant pour les joueurs et puis on a des engagements avec nos partenaires et aussi avec nos abonnés. Ce sont des engagements écrits avec un nombre de match défini. Et si ces gens là ne peuvent pas participer aux matchs, ils peuvent aller jusqu'à demander le remboursement de leur engagement".   

Choix de la station

À venir dansDanssecondess