Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Top 14 : résultats, classement et calendrier

Coronavirus / Top 14 - Xavier Ric (Brive) : "le club est fermé avec effet immédiat"

-
Par , France Bleu Limousin

Xavier Ric était l'invité de 100% club ce lundi. Avec le directeur général du CA Brive, nous revenons sur la mise à l'arrêt du Top 14 du fait du coronavirus, et ses conséquences immédiates pour le CAB. Il annonce que le club met ses salariés en chômage technique jusqu'à nouvel ordre.

Xavier Ric (à gauche), directeur général du CA Brive, était sur France Bleu Limousin ce lundi soir
Xavier Ric (à gauche), directeur général du CA Brive, était sur France Bleu Limousin ce lundi soir © Radio France - Nicolas Blanzat

Le coronavirus bloque le sport professionnel. Le Top 14 est notamment à l'arrêt jusqu'à nouvel ordre. Nous en avons parlé ce lundi soir avec Xavier Ric, le directeur général du CA Brive, invité de l'émission 100% Club sur France Bleu Limousin. Comment le club s'adapte-t-il à ces décisions inédites ? Quel avenir immédiat pour les joueurs et pour les salariés du club ? Quelle position pour la suite à donner au championnat ? Quelles conséquences économiques pour le CAB ? Sur quelles mesures pour ses partenaires et supporters le club planche-t-il ? Il a donné quelques indications sur la façon dont l'urgence est gérée.

Le CA Brive ferme ses portes et met ses équipes au chômage technique

Réuni en Comité Social et Economique (CSE) quelques minutes encore avant le début de l'émission, il annonce que " la décision de fermer le club avec effet immédiat " a été prise. " Les joueurs et l'ensemble des salariés sont placés en chômage partiel à compter de ce lundi. On est une entreprise, on est là pour préserver les intérêts de notre club. Il y a des intérêts économiques forts, nous sommes là pour gérer au mieux cette crise exceptionnelle ".

Quel impact immédiat pour les joueurs ?

" Les joueurs doivent rester aux alentours de Brive " poursuit le DG du CAB, " ils ont été sensibilisés au fait qu'il fallait réduire le nombre de déplacements. On sait qu'on s'oriente vers un confinement total, on sait que ça pourra durer. Il faut préparer au mieux cet épisode. On avait imaginé plusieurs cas pour qu'ils continuent à avoir une activité. Au début qu'il pouvait y avoir des petits groupes pour s'entraîner pendant une période. Ce n'est plus possible du fait de l'évolution de la situation. Ce sont des sportifs de haut niveau, des grands professionnels, on le leur a dit. C'est à eux de se tenir en forme. Ils auront des programmes pour s'entretenir et avoir une activité. Là dessus, je n'ai que des certitudes sur leur professionnalisme ".

On a un peu de visibilité jusqu'à la fin de la saison

Pour pérenniser le club économiquement, les dirigeants sont à pied d'oeuvre. Ont-ils formulé une demande de report de charges fiscales et sociales pour le mois de mars, comme cela a été proposé par le gouvernement pour toutes les entreprises ? " On y travaille et on est en train de voire ça avec nos experts. A date, aucune décision n'est prise. Grâce au travail fait par l'ensemble des précédents dirigeants, et notamment par Jean-Pierre Bourliataud, _on a la chance d'avoir une stabilité financière. Mais elle ne pourra pas durer éternellement_. Il faudra gérer cela au mieux. On a un peu de visibilité jusqu'à la fin de la saison, on avait prévu jusqu'au 30 juin. Pour le reste, nous sommes aussi dépendants du contexte économique de nos partenaires. Nous pensons à eux et espérons que tout le monde arrivera à passer au mieux cette crise ".

Une réunion mercredi avec la Ligue Nationale de Rugby

Alors que l'incertitude est plus qu'épaisse sur la tenue des quatre derniers matchs prévus au Stadium de Brive, le club réfléchit-il à des mesures en faveur de ses partenaires et de ses supporters dont certains s'émeuvent déjà d'avoir payé pour un spectacle qu'ils ne verront pas ? " Pour l'heure, le championnat est suspendu. _Je n'ai pas de boule de cristal_, je ne suis pas voyant et je suis incapable de dire comme va évoluer la situation. Nous avons une réunion prévue mercredi avec la Ligue, nous n'avons pas eu d'échanges depuis vendredi. La Ligue doit regarder comment les choses évoluent ".

Cela a un impact sur la saison prochain et le recrutement

Le CA Brive, actuellement 9e du Top 14, est en bonne position pour se maintenir sportivement dans l'élite la saison prochaine. Mais ne peut plus, désormais, anticiper quoi que ce soit. " Nous avons une visibilité jusqu'à fin juin. Après, on part sur une nouvelle saison et de nouveaux contrats de partenariats. Je n'ai aucune possibilité de pouvoir en dire plus. Il faudra échanger avec tous nos partenaires ". Mais, d'ores et déjà, le CAB est freiné dans sa politique sportive. " Cela a un impact sur le recrutement. Nous ne pouvons pas lancer des signatures de contrats sans avoir de visibilité sur le budget. On n'en a aucune sur celui de la saison 2020-2021. Les enjeux des semaines à venir seront ceux là ".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu