Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronvavirus : "Nous allons crever !" le cri d'alarme d'Olivier Bonné, président du Rugby club nîmois

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Le président du Rugby club nîmois (RCN), Olivier Bonné, tire la sonnette d'alarme sur la situation financière des clubs de rugby qui subissent de plein fouet la crise sanitaire actuelle. Il sera l'invité de France Bleu Gard Lozère ce jeudi à 8h20.

Olivier Bonné, président du RCN
Olivier Bonné, président du RCN - RCN

« Nous allons crever ! » Le président du Rugby club nîmois, Olivier Bonné, tire la sonnette d'alarme sur la situation financière des clubs de rugby qui subissent de plein fouet la crise sanitaire actuelle.  « Avec les jauges réduites et les conséquences directes sur la billetterie, les hospitalités envers les partenaires réduites, les buvettes dorénavant fermées, le Rugby club nîmois doit aujourd’hui faire face à une perte de revenus inquiétante pour son avenir » s’inquiète le président du RCN. 

La pandémie actuelle de Covid-19 impacte énormément les clubs français sur leurs budgets et, au-delà, leur gestion au quotidien :  « On a beau être dans le secteur amateur, on oublie trop souvent que le Rugby club nîmois, c’est 32 salariés ! Derrière ces joueurs et ce personnel administratif ce sont autant familles » poursuit Olivier Bonné. « Je suis d’autant plus inquiet que notre modèle économique repose pour beaucoup sur des partenariats avec des PME ou des TPE de notre département qui, eux aussi, en bavent pour ne pas dire autre chose. Et, à terme, si la situation perdure, je sais très bien que nos partenaires auront d’autres priorités que de nous accompagner. Ce qui est logique ! » 

Une peur du vide, un cri de désespoir du président du Rugby club nîmois qui sera l'invité de France Bleu Gard Lozère en direct ce jeudi à 8h20.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess