Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coup de théâtre : le CSBJ va finalement faire appel pour être maintenu en Pro D2 la saison prochaine

-
Par , , , France Bleu Isère

Le CSBJ, par la voix de son président, Pierre-André Haffner, a finalement décidé ce jeudi de faire appel de la décision de la Direction Nationale d'Aide et de Contrôle de Gestion (DNACG) de le rétrograder en Pro D2 la saison prochaine pour raisons financières. Un revirement de situation.

Les ciel et grenat espèrent jouer encore en ProD2 la saison prochaine
Les ciel et grenat espèrent jouer encore en ProD2 la saison prochaine © Radio France - Antonin Kermen

La direction du CS Bourgoin-Jallieu a finalement fait machine arrière et décidé de faire appel de la décision de la Direction Nationale d'Aide et de Contrôle de Gestion (DNACG) qui souhaite rétrograder le club de rugby berjallien en Pro D2 la saison prochaine pour raisons financières.

Contrairement à ce qu'annonçait jeudi matin Pierre-André Haffner, le président du CSBJ affirme désormais jeudi après-midi que "le CSBJ a trouvé une somme 320 000 sur les 980 000 euros" soit un tiers du défaut de trésorerie dans le budget du club.

Un retournement de situation en quelques heures

En l'espace de quelques heures s'est donc opéré un vrai retournement de situation. À 11 heures , le CSBJ était officiellement relégué et se dirigeait vers le dépôt de bilan. À 15 heures, l'appel était déposé et le club espérait à nouveau jouer en Pro D2 la saison prochaine. Entre temps donc, une somme de 320 000 euros a été débloquée. Le président Pierre-André Haffner a également reçu jeudi plusieurs joueurs et l’entraîneur, Alexandre Péclier : "On a décidé de venir voir Pierre6André tout simplement pour le soutenir [...] On doit être capable de maintenir le club en Pro D2". Le président du CSBJ veut lui à nouveau y croire : "ça fait quand même le tiers du chemin qui est fait, on va se battre jusqu'au bout".

72 heures pour apporter des garanties

L'appel déposé, Bourgoin-Jallieu n'est toutefois pas encore sauvé. Il reste à trouver plus de 600 000 euros pour combler le trou dans le budget des ciel-et-grenat, 9e du dernier championnat de Pro D2. Le club berjallien a maintenant 72 heures pour apporter des garanties financières à la Fédération française de rugby (FFR), chargée d'examiner l'appel. Le président Haffner a donc encore du travail : "À moi d'être assez sexy pour que les actionnaires et le reste du club aillent dans notre sens".

Revirement de situation au CSBJ les explications de Pierre-André Haffner

Les supporters du CSBJ à nouveau dans l'attente

C'est un petit sursis, un petit espoir que cet appel formulé jeudi par le CSBJ. Côté supporters, on a suivi cette journée à rebondissements à la radio et sur internet. On aimerait tellement y croire mais on est assez résigné. Au stade Pierre-Rajon, Daniel, André et René, tous supporteurs ciel-et-grenat depuis 40-50 ans, se sont montrés pessimistes.

Les supporters du CSBJ sont pessimistes

"Dans ma tête, c'est fini."
"C'est du gâchis, c'est de la désolation."
"On nous ballade, on nous promène, on nous raconte n'importe quoi, on est dirigés par une bande de menteurs."
— Daniel, André et René, supporters du CSBJ

De son côté, Vincent Chriqui, le maire LR de Bourgoin-Jallieu, ne souhaite faire de commentaire pour le moment et attend d'y voir plus clair. Il précise cependant "suivre attentivement la situation et espère que le club d’en sortira".

↓ La décision de relégation de la DNACG le 27 mai

Choix de la station

À venir dansDanssecondess