Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coupe du Monde - Bernard Laporte : "Pas une bonne chose de ne pas jouer l'Angleterre"

-
Par , , France Bleu Occitanie, France Bleu

Actuellement au Japon, le président de la Fédération Française de Rugby Bernard Laporte revient pour France Bleu Occitanie sur la qualification du XV de France et l'annulation du match France-Angleterre, dernier match de poule des Bleus dans cette Coupe du Monde.

Bernard Laporte.
Bernard Laporte. © Maxppp - PRESS ASSOCIATION IMAGES/MAXPPP

Les annulations de match, la qualification des Bleus pour les quarts de finale... Bernard Laporte, actuellement au Japon pour suivre le XV de France, répond aux questions de France Bleu Occitanie. 

"Pas une bonne chose de ne pas jouer"

Le président de la FFR estime que "ce n'est pas une bonne chose de ne pas jouer l'Angleterre. C'est un véritable révélateur. En plus, on les aurait joués sans aucune pression puisque les deux équipes sont qualifiées. Cela aurait été un match pour avoir du rythme et surtout une intensité. C'est comme ça. Les Anglais diront aussi qu'ils vont jouer un quart sans avoir joué sept jours avant. C'est au staff de bien préparer notre équipe pour le quart de finale mais ça ne me semble pas être un gros handicap." 

L'hémisphère nord en retard ?

Bernard Laporte espère voir les nations de l'hémisphère nord briller dans cette Coupe du Monde, plus qu'en 2015 : "Il me tarde de voir qui ira en demi-finales et qui va gagner la Coupe du Monde. Il y a quatre ans, les quatre demi-finalistes, c'était les quatre du sud. Là, les Argentins sont éliminés. On va voir si le nord a rattrapé son retard. Si en demies, il n'y en a qu'un de l'hémisphère nord, cela voudra dire que les compétitions proposées dans le nord ne sont pas des compétitions qui offrent à nos joueurs la possibilité d'évoluer au plus haut niveau. C'est aussi simple que ça."

La qualification des Bleus

Retour également sur la qualification du XV de France pour les quarts de finale : "Se qualifier dans cette poule, c'est déjà une bonne chose. Le XV de France est qualifié avant que le match ne soit annulé. Il n'y en a pas beaucoup qui sont qualifiés après le troisième match de poule. On peut dire que les matches contre les Etats-Unis et le Tonga n'étaient pas des matches aboutis, on en convient tous. Moi je retiens le premier match. C'était un match éliminatoire contre l'Argentine, et les Français ont relevé le défi. Bravo à eux. Maintenant se profile un quart de finale face au Pays de Galles. J'ai eu la chance de connaître deux quarts en tant que sélectionneur. _C'est 50-50_. Les Gallois sont peut-être un peu au-dessus de nous mais sur ce genre de match tout est remis à zéro." 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess