Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Coupe du monde de rugby 2023 : finalement cinq matchs à Saint-Étienne ?

Par

La Métropole de Saint-Étienne a signé ce lundi la première convention de partenariat pour l'accueil du Mondial de rugby 2023. Le directeur général de la coupe du monde de rugby, Claude Atcher, a annoncé qu'il devrait y avoir un 5e match de poule à Geoffroy-Guichard.

Saint-Étienne va sans doute recevoir un 5ème match de poule lors de la coupe du monde 2023
Saint-Étienne va sans doute recevoir un 5ème match de poule lors de la coupe du monde 2023 © Radio France - Fabrice Hawkins

Saint-Étienne va bien accueillir des matchs de poule de la Coupe du monde 2023 , cette fois c'est sûr et certain. Le président de la Métropole, Gaël Perdriau, et les membres du comité d'organisation de la compétition ont signé la convention de partenariat ce lundi. Elle prévoit la mise à disposition du stade Geoffroy-Guichard mais aussi certains avantages pour les Stéphanois, notamment un accès privilégié à la billetterie pour les matchs au Chaudron. Le stade des Verts devrait accueillir un cinquième match de poules.

Publicité
Logo France Bleu

97% de taux de remplissage en 2007

C'est aussi grâce aux bons résultats de la Coupe du monde 2007 que Saint-Étienne à recevoir une nouvelle fois des matchs de la Coupe du monde en 2023. Cette fois ce ne sont pas trois, mais peut-être cinq matchs qui auront lieu dans la Loire. Claude Atcher, le directeur général de la Coupe du monde de rugby, était à deux doigts de l'annoncer : "On ne peut pas le rendre officiel avant le tirage au sort organisé le 20 novembre 2020. Cependant, globalement on a très envie de venir faire un cinquième match à Saint-Étienne". Si la ville ligérienne plaît au comité d'organisation c'est parce que "lors de la Coupe du monde 2007, on a fait 97% de taux de remplissage donc on peut penser sans trop d’inquiétude qu'on va remplir le stade pour ces matchs organisés à Geoffroy-Guichard".

Sébastien Chabal préfère Geoffroy-Guichard au stade de France

L'ancien international français Sébastien Chabal est ravi de retrouver Saint-Étienne en 2023. "J'ai eu la chance de jouer en Angleterre et les gens qui sont dans les stades sont de vrais supporters. En France, c'est un peu moins le cas, mais à Saint-Étienne il y a un attachement au sport, je trouve que la population ressemble à une grande équipe sportive", affirme celui qui est aussi l'un des ambassadeurs de la compétition. "Je ne suis pas totalement fan du stade France, c'est aussi un stade pour accueillir de l'athlétisme donc les tribunes sont éloignées, alors qu'à Geoffroy-Guichard, il y a cette proximité. On est à côté des fans, c'est ce qui fait qu'il y a une ambiance particulière". Avec cette coupe du monde il y aura des nouveautés : toutes les équipes resteront en France jusqu'au dernier match et ce sont des enfants des collèges et lycées qui chanteront les hymnes nationaux.

Publicité
Logo France Bleu