Rugby

Guy Accoceberry : "un manque d'engagement et d’agressivité chez les Bleus"

Par Adrien Mathieu, France Bleu Gironde et France Bleu jeudi 24 septembre 2015 à 0:12

Guy Accoceberry dans les tribunes du stade olympique.
Guy Accoceberry dans les tribunes du stade olympique. © Radio France

Guy Accoceberry, consultant sur la coupe du monde de rugby pour Radio France, livre son analyse après le succès des Bleus 38-11 contre la Roumanie. Malgré les cinq essais inscrits, l'ancien demi de mêlée international s'est montré sceptique sur la capacité des remplaçants à bousculer les titulaires.

France Bleu : quelle est votre analyse sur la performance du XV de France après sa victoire contre la Roumanie ?_

Guy Accoceberry : ça rassure un petit peu au niveau du jeu offensif français. J’espère que, contre le Canada, il y aura un match plus complet dans tous les secteurs. Ce qui est dommage pour les joueurs qui ont évolué ce soir, c’est que beaucoup n’ont pas marqué de points en vue de participer aux rencontres face à l’Irlande et au quart de finale.

Les rares fois où ils ont su mettre cette dose d’engagement, c’est quand les Roumains se sont retrouvés à 14 avec le carton jaune

Qu’est-ce qui n’a pas fonctionné selon vous ? 

Il y a eu un manque d’engagement et d’agressivité chez les Bleus, le match n’a pas été pris par le bon bout. Les Roumains n’avaient que du combat à leur proposer. Les rares fois où ils ont su mettre cette dose d’engagement, c’est quand les Roumains se sont retrouvés à 14 avec le carton jaune. L’équipe de France a ainsi montré qu’elle savait être opportuniste.

Certains joueurs se sont quand même distingué. Quelles performances avez-vous apprécié ?

Wesley Fofana (élu homme du match) et Brice Dulin marqué des points, tout comme Sofiane Guitoune. L’aile droite va être un poste où une place est à prendre avec la blessure de Yoann Huget. Le banc a aussi été déterminant. Je pense notamment à Benjamin Kayser qui a amené beaucoup de rigueur dans le lancer. Nicolas Mas, également, qui a stabilisé la mêlée.

C'est donc le banc qui a été déterminant selon vous ? 

Le fait d’avoir des ballons propres et des garçons qui avancent, automatiquement, l’équipe s’est mise en état de marche. J’ai pu voir quelques temps de jeu fluides, des séquences intéressantes qui ont amené de beaux essais.

Brice Dulin peut rentrer dans les titulaires contre l'Irlande

Pensez-vous que Philippe Saint-André changera son quinze de départ suite à cette rencontre ? 

Aucun joueur n’a fait le nécessaire pour bousculer les lignes. On retrouvera une équipe que Philippe Saint-André a déjà en tête même si Brice Dulin peut rentrer dans les titulaires contre l'Irlande, je pense. C’est lui qui a fait avancer l’équipe. Sa vivacité et sa vitesse ont débloqué pas mal de situations, c’était très intéressant. 

Retrouvez l'intégralité de notre dossier coupe du monde 2015 avec notamment le retour sur la performance des Bleus.

A lire aussi : Les Bleus marquent cinq essais mais laissent une impression mitigée

Notre dossier Coupe du monde de rugby 2015

Dossier France Bleu Coupe du monde de rugby 2015 - Radio France
Dossier France Bleu Coupe du monde de rugby 2015 © Radio France - Maxppp