Rugby

Coupe du monde : les retrouvailles Irlande - Argentine en quarts de finale

Par Germain Arrigoni, France Bleu Béarn, France Bleu Creuse, France Bleu Gascogne, France Bleu Gironde, France Bleu Isère, France Bleu La Rochelle, France Bleu Limousin, France Bleu Pays Basque, France Bleu Pays d'Auvergne, France Bleu Périgord, France Bleu Toulouse et France Bleu mercredi 14 octobre 2015 à 3:00

Les Pumas avaient dominé le XV du Trèfle en match de poule en 2007
Les Pumas avaient dominé le XV du Trèfle en match de poule en 2007 © Maxppp

L'Irlande affronte l'Argentine dimanche en quarts de finale. Le XV du Trèfle veut accéder aux demi-finales d'une Coupe du monde pour la première fois de son histoire alors que les Pumas rêvent d'être sur le podium comme en 2007, année où les deux équipes s'étaient affrontées.

Comme on se retrouve... En 2007, les Pumas avaient croqué les Irlandais (30-15) pour prendre la tête de la poule où se trouvait également le XV de France. Mais cette année, le remake "Irlande - Argentine" s'annonce très ouvert dimanche (14h) à Cardiff. Le vainqueur affrontera l'Australie ou l'Ecosse pour une place en finale.

L'Irlande diminuée 

Les Irlandais ont été impressionnants face à la France (24-9), totalement dominée. Le XV du Trèfle a terminé en tête de sa poule en proposant l'un des rugbys les plus précis et programmées de la compétition : un jeu au pied de pression,d'occupation et face aux poteaux millimétré, une touche souveraine et une organisation sans faille autour des rucks. Bref, rien de très spectaculaire, mais parfaitement réglé par le maître tacticien Joe Schmidt.

Mais le XV du Trèfle a perdu deux éléments clés sur blessure : l'ouvreur Jonathan Sexton ainsi que le deuxième ligne et capitaine Paul O'Connell. Sans oublier Sean O'Brien qui a été sanctionné a posteriori en étant suspendu pour ce quart pour avoir asséné un coup de poing à Pascal Papé.

Malgré ces absences, la meilleure nation européenne et vainqueur du Tournoi des VI Nations a de quoi faire la différence pour accéder aux demi-finales d'un Mondial pour la première fois de son histoire. Le XV du Trèfle devrait également bénéficier du soutien de 50.000 supporters sous le toit du Millenium Stadium.

La constance des Pumas

Les Argentins avaient, eux, réussi pareille performance en 2007, l'année où ils avaient pris la troisième place du Mondial en France. Cet exploit avait largement contribué à accélérer l'entrée des Pumas dans la compétition internationale de l'hémisphère sud, devenue Four Nations avec leur intégration en 2012. 

Depuis, les Argentins sont constants dans la performance. Ils ont terminé deuxièmes de la poule C, après avoir rivalisé avec les All Blacks (défaite 26-16). Les trois matches suivants, les victoires face à la Géorgie (54-9), les Tonga (45-16) et la Namibie (64-19) leur ont permis de peaufiner certains réglages. Les choses sérieuses commencent pour les hommes de Daniel Hourcade face à l'Irlande, un adversaire face auquel ils restent sur cinq défaites. Mais ce duel-là s'annonce serré et indécis. 

A LIRE AUSSI > Le tableau complet des quarts de finale

Notre dossier Coupe du monde de rugby 2015