Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coupe du monde de rugby 2019

Coupe du monde - XV de France : "L'équipe est à son meilleur niveau" estime Jean-Baptiste Poux

-
Par , France Bleu Gironde

L'ancien pilier international, aujourd'hui membre du staff de l'UBB, ne craint pas grand chose des rendez-vous face aux USA puis au Tonga. Et assure que, dans cette coupe du monde, les Bleus n'ont pas de complexes à faire. Interview.

Jean-Baptiste Poux a disputé trois coupes du monde avec le XV de France.
Jean-Baptiste Poux a disputé trois coupes du monde avec le XV de France. © Radio France - Justine Hamon

France Bleu Gironde : la France doit-elle craindre les USA ?

Jean-Baptiste Poux : Peur ? Si on met les choses dans l'ordre, normalement ça devrait le faire. Ça fait un petit moment qu'on n'a pas joué donc il y a toujours un peu d'incertitude. Mais on vient de battre l'Argentine, on est en pleine confiance, ça ne devrait pas poser de problèmes.

Les USA puis le Tonga, c'est l'occasion d'engranger des points et de la confiance avant l'Angleterre ?

Enchaîner les victoires, c'est bien avant d'aborder ce match contre l'Angleterre. Je pense que le staff a préparé ça comme il faut pour remobiliser les joueurs, qu'ils se disent que ces deux matches sont importants pour valider la qualification. Mais ça devrait passer sans soucis.

On va sortir des poules. Et après, tout est possible.

Sentez-vous une équipe capable d'aller loin dans cette coupe du monde ?

Ce que je craignais, c'était ce huitième de finale contre l'Argentine. Ça a été un grand soulagement, ça nous permet de basculer sur autre chose. Après, au fil des semaines, des matches, des victoires, il y  a une confiance qui s'installe dans le groupe. Même si, quand on voit les autres nations, on se rend compte que ça va être difficile. Mais on va sortir des poules. Et après, tout est possible.

En 2017, à la demande de Yannick Bru, Jean-Baptiste Poux avait travaillé sur le secteur de la mêlée avec les Bleus.
En 2017, à la demande de Yannick Bru, Jean-Baptiste Poux avait travaillé sur le secteur de la mêlée avec les Bleus. © Radio France - Justine Hamon

Vous avez vécu trois coupes du monde, quelque chose peut-il se créer dans un groupe et lui donner les moyens de faire mentir les pronostics ?

C'est imprévisible. C'est une aventure, on recréé un environnement qu'on a en club, on est un peu seuls au monde surtout quand la coupe du monde se déroule à l'étranger. Donc il y a des choses qui se passent dans le groupe et après, tout se joue sur un match. Je pense que l'équipe est à son meilleur niveau. Ils se sont entraînés ensemble depuis pas mal de temps, il faut le valider sur le terrain. Il y a deux petits matches piège face aux Etats-Unis et au Tonga pour, ensuite, basculer sur autre chose.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu