Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Covid-19 : le Top 14 de rugby reprendra en septembre dans le meilleur des cas

Par

La réunion ce jeudi matin entre les présidents de clubs et la ministre des sports a débouché sur une prise de décision de la Ligue Nationale de Rugby. La saison est terminée. Un nouveau championnat reprendra au mois de septembre.

Les supporters devront patienter avant de retourner au stade Marcel-Michelin Les supporters devront patienter avant de retourner au stade Marcel-Michelin
Les supporters devront patienter avant de retourner au stade Marcel-Michelin © Radio France - Géraldine Marcon

Cette fois, il y a un peu de lisibilité dans les décisions prises par le monde du rugby. La saison ne reprendra pas. Et les dirigeants vont désormais travailler sur une reprise de la nouvelle compétition au mois de septembre dans le meilleur des cas.

Publicité
Logo France Bleu

Plusieurs pistes avaient été envisagées pour disputer des phases finales au mois d'août, mais cette option a donc été abandonnée. Selon le communiqué de la Ligue Nationale de Rugby, il ne devrait pas y avoir de titre de champion de France cette saison. Une première dans l'histoire du rugby.

Qu’est-ce que la reprise d'activité dans le rugby... Eric de Cromières, président de l'ASM

Les supporters vont donc devoir patienter encore au moins quatre mois avant de retourner dans les stades. "C'est la meilleur décision" estime Thierry Fraisse, le président de l'Interclub qui regroupe les associations de supporters de l'ASM, "maintenant on croise les doigts pour revoir du jeu en septembre, et retourner dans les stades, mais on est évidemment contre le huis-clos, et s'il faut seulement 5.000 personnes dans l'enceinte, on a 10.000 abonnés, on ne sait pas comment faire". Les clubs devront également trouver des solutions pour encaisser la perte financière.

Le Stade Michelin restera vide au moins jusqu'au mois de septembre © Radio France - Emmanuel Moreau

"Il va falloir établir clairement ce qu'est la reprise d'activité" s'interroge Eric de Cromières, le président de l'ASM. "Est-ce la reprise de l'entrainement individuel des joueurs, les séances collectives, ou l'organisation de match". Il en va effectivement de la santé économique des clubs, qui attendent des clarifications de la part du gouvernement. "Le huis-clos n'est pas acceptable dans le rugby" ajoute le président Clermontois qui espère des conditions permettant l'accueil du public au stade Marcel-Michelin pour la reprise en septembre.

Reste enfin les compétitions européennes. Les phases finales seront-elles organisées ultérieurement. Quels seront les clubs qualifiés pour la prochaine édition de la Champions Cup. Autant de questions qui restent en suspens. "Je suis favorable à huit clubs qualifiés" précise Eric de Cromières, beau joueur, "car je ne pense que Toulouse a pu défendre ses chances pour intégrer le top 6 en championnat". En l'état, l'ASM, sixième du classement, serait qualifiée.

Publicité
Logo France Bleu