Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus au sein du XV de France : Didier Lacroix veut de la "solidarité" et ne cherche pas de coupable

-
Par , France Bleu Occitanie

Le président du Stade Toulousain, Didier Lacroix, est revenu ce vendredi sur la crise qui touche en ce moment le XV de France, dont le match face à l'Ecosse prévu dimanche a été reporté.

Didier Lacroix, président du Stade Toulousain
Didier Lacroix, président du Stade Toulousain © Radio France - Julien Balidas

Les présidents de clubs de Top 14 avaient rendez-vous ce vendredi après-midi pour réfléchir à la date de report du match France-Ecosse. Il faudra trouver une date pour caser cette rencontre qui devait se disputer ce dimanche 28 février. Présent ce vendredi au CREPS de Toulouse pour l'annonce du calendrier de la Coupe du Monde 2023, le président du Stade Toulousain Didier Lacroix a évoqué l'actualité des Bleus. 

Le président du Stade Toulousain a quatre joueurs de son effectif positifs au Covid-19 (Dupont, Marchand, Baille et Mauvaka) plus trois qui sont rentrés de Marcoussis (Ramos, Aldegheri, Tolofua) ce vendredi alors qu'ils devaient affronter l'Ecosse. 

"Faire preuve d'humilité"

"On est dans une situation particulière, difficile pour tout le monde" regrette Didier Lacroix. "On est tout le temps en train de s'adapter. Même si tout le monde est dans la tourmente, il faut aussi penser aux joueurs touchés par le Covid. On s'inquiète pour eux, on regarde avant tout la sécurité sanitaire."

"Regarder qui est malade et est-ce qu'il y a des conséquences, ça m'importe plus que de savoir qui est le patient zéro"

Didier Lacroix ne veut pas tirer sur l'ambulance : "Très franchement, pour l'avoir vécu avec mon club, c'est compliqué. Il y a un bout d'inquiétude. Dans les moments difficiles, il faut être très solidaire. Il faut être très humble, cela peut arriver à tout le monde. Il faut se serrer les coudes dans ces moments. Hormis faire preuve de solidarité face à ce qu'il se passe, je pense qu'il faut faire preuve d'humilité et s'occuper de la santé de nos joueurs. Regarder qui est malade et est-ce qu'il y a des conséquences, ça m'importe plus que de savoir qui est le patient zéro."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess