Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Joueurs "culs nus" au bord des terrains : les clubs de rugby amateurs privés de vestiaires

-
Par , France Bleu Occitanie

Des joueurs de rugby, les fesses à l'air, en train de se doucher au tuyau d'arrosage : la photo, prise en Haute-Garonne a fait le tour des réseaux sociaux. Si ça peut prêter à sourire, ca soulève une vraie problématique pour les clubs amateurs : celle de la fermeture des vestiaires, Covid-19 oblige.

Laurent Cettolo, entraîneur au club de Verfeil, a recours au système D pour pallier à l'absence de vestiaires
Laurent Cettolo, entraîneur au club de Verfeil, a recours au système D pour pallier à l'absence de vestiaires © Radio France - Manon Klein

L'image a fait le tour des réseaux sociaux : celle de rugbymans, les fesses à l'air, sur le bord d'un terrain, pendant un match dimanche dernier en Haute Garonne. Un match qui opposait Saint-Jory au club toulousain du TEC. Les joueurs avaient recours au système D pour se laver, faute de vestiaires. Ces derniers sont fermés sur décision préfectorale dans plusieurs départements d'Occitanie, dont la Haute-Garonne. Les joueurs font donc un peu comme ils peuvent pour se changer et se laver après les matchs, mais ça n'est pas toujours simple, surtout lorsque les équipe sont en déplacement. 

Le président de la ligue de rugby en Occitanie, Alain Doucet, à poussé un coup de gueule sur le sujet. À Verfeil, près de Toulouse, on est aussi un peu sceptiques sur les restrictions prises. Le club qui évolue au niveau Honneur joue lui aussi dans des conditions compliquées, et les joueurs se sont presque retrouvés eux aussi les fesses à l'air pour se laver au tuyau d'arrosage

On avait pas les fesses à l'air, on est restés courtois on avait les caleçons - Denis, joueur à Verfeil

Reportage au club de Verfeil, adepte lui aussi des douches au tuyau d'arrosage, faute de vestiaires ouverts

L'entraîneur référent du club de Verfeil, Laurent Cettolo, appelle à de nouvelles mesures pour éviter aux joueurs de se retrouver les fesses à l'air : il évoque la possibilité de prendre sa douche à jauge réduite, quatre joueurs par quatre, pour éviter toute proximité. "Au début c'était rigolo (...) Là il commence à faire froid, il pleut, les terrains sont boueux, ça devient de plus en plus compliqué" conclut le coach.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess