Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

David Mélé, de retour à Aimé-Giral, s'attend à "quelque chose de fort"

mercredi 8 août 2018 à 21:12 Par Cyrille Manière, France Bleu Roussillon

Cinq ans après, revoilà David Mélé à l'USAP ! Le demi-de-mêlée va fouler de nouveau la pelouse d'Aimé Giral avec du sang-et-or sur les épaules. Ce jeudi contre Toulouse (à 20 heures), ce match, même s'il n'est qu'amical, a une grosse importance pour lui.

David Mélé à l'entraînement avec l'USAP
David Mélé à l'entraînement avec l'USAP © Maxppp - Michel Clementz

Perpignan, France

David Mélé n'a jamais caché son énorme envie de porter de nouveau le maillot catalan. C'est chose faite pour cette saison et qui plus est en Top 14, alors qu'il s'était engagé bien avant la remontée du club. Ce jeudi contre Toulouse à Aimé-Giral (à 20 heures), il va rejouer devant le public bouillant catalan.

France Bleu Roussillon : Quel est votre sentiment avant de rejouer enfin avec le maillot catalan à Aimé-Giral ?

David Mélé : C'est de l'émotion. Bien sûr que ça va être quelque chose de spécial de remettre le maillot de l'USAP et en plus à Aimé-Giral. C'est un terrain que j'ai connu et que j'ai suivi de très près pendant cinq ans. C'est déjà un plaisir de s'entraîner de nouveau dans ce stade mais d'y rejouer, ne serait-ce qu'en amical, va être quelque chose  de fort, ça va être un bon moment.

FBR : Ca vous a rajeuni de revenir ici et le club a-t-il changé depuis votre départ ?

DM : Je n'ai pas besoin de rajeunir puisque j'ai toujours vingt ans dans ma tête. Pour mes repères au club ça a été puisqu'il y a déjà quelques mecs que j'avais croisés bon même s'il n'y en a pas beaucoup en fait. Après, je connais quand même bien Patrick (Arlettaz) et Perry (Freshwater) avait qui j'ai joué. Le club a beaucoup changé en terme d'infrastructures, on va en plus se doter d'un nouveau centre d'entraînement même s'il sera temporaire (Ndlr : au parc des sports de Perpignan). ce sera un beau pas en avant pour le club. beaucoup de choses ont changé en effet mais la mentalité reste la même et ça ça fait plaisir.

FBR : Quel est l'objectif de ce premier match de préparation contre Toulouse ?

DM : Ca fait deux mois qu'on est tous ensemble à travailler très dur et bien souvent dans la chaleur à se faire chier tous les jours pour essayer d'atteindre le niveau le plus haut et pour pouvoir bien figurer en Top 14. La vraie rentrée sera contre le Stade Français mais on a tous hâte de remettre le maillot à Aimé-Giral devant notre public. 

Ca va être le premier moment pour voir ce qu'on vaut et pour voir si après ce qu'on a fait pendant deux mois on est déjà bien en place. On verra si on peut entrevoir cette reprise contre le Stade Français avec un peu plus de sérénité. Ca va être une première façon de se jauger contre une belle équipe de Top 14.