Rugby

Dax en retard sort à Perpignan

Par Pierre-Albert Blain, France Bleu Gascogne jeudi 17 septembre 2015 à 16:52

US Dax Rugby en action
US Dax Rugby en action © Radio France - O.Uguen

Match de rattrapage du championnat de Pro D2 pour les dacquois. Les "rouges" sortent ce samedi à Perpignan y affronter l'USAP qui fait excellent début de compétition.

Première journée de rattrapage pour l’Us Dax qui affronte ce samedi après-midi à 15h en direct sur France Bleu Gascogne, Perpignan à Aimé-Giral. 

Les dacquois, suite à leur péripéties de l’été, ont débuté le championnat en retard. Ils ont deux rencontres donc à disputer durant cette trêve de coupe du monde pour se retrouver à égalité de matchs avec les autres équipes. Dans une semaine, ce sera Tarbes, à Maurice-Boyau. pour samedi c’est gros déplacement à Perpignan.

Perpignan est en pleine bourre

Attention catalans, saignants ! L’USAP, 6e, a remporté deux de ses trois rencontres du premier bloc. En faisant mal, notamment aux carcassonnais passés à la moulinette du Roussillon. Puis en venant à bout des montois, à l’issue d’un match très disputé. Les "sang et or" ne se sont inclinés qu’à Albi, autre grosse locomotive de la Pro D2, et encore en ne cédant que de quatre points. Les perpignanais attendent donc Dax avec une gourmandise mêlée de crainte. La crainte parce que les stratèges catalans se méfient d’une équipe dacquoise qui s’est constituée sur le tard mais qui visiblement a des arguments et du cœur. De la gourmandise aussi car en cas de victoire l’USAP recollerait au peloton de tête et si ce succès venait à être bonifié Perpignan alors ne serait plus qu’à trois points du leader Lyon. L’objectif catalan est donc clairement de jouer les premiers rôles d'autant que le président des "sang et or", François Rivière, a réitéré les axes de son plan triennal présenté il y a juste un an pour assurer un titre et la remontée dans les trois ans maxi avec un budget de 17 millions d’euros dès cette saison. Les dacquois, eux, n’ont plus gagné hors de leurs bases depuis trois ans et demi. Ils savent à quoi s’attendre.