Rugby

Pro D2 : Le Biarritz Olympique est prêt !

Par Jacques Pons et Thibault Vincent, France Bleu Pays Basque jeudi 25 août 2016 à 17:00

Les joueurs du BO prêts pour une 3ème saison de pro D2
Les joueurs du BO prêts pour une 3ème saison de pro D2 © Radio France - Jacques Pons

C'est reparti pour une nouvelle saison de ProD2 ! Perpignan a ouvert le bal sur sa pelouse jeudi 25 août en battant Mont-de-Marsan 19 à 16. Ambitieux, Biarritz accueille Narbonne au stade Aguilera vendredi (20h30). Une rencontre à vivre en intégralité sur France Bleu Pays Basque

Biarritz a les moyens de ses ambitions. Après deux saisons décevantes - qualification manquée lors de la dernière journée de la saison 2014-15, puis 8e en 2015-16 après un début de saison totalement manqué -  le club rouge et blanc vise cette fois encore les qualifications pour les phases finales du championnat de France de 2e division. Doté du troisième plus gros budget, le  BO a les moyens de figurer dans le top 5. Avec un gros bémol selon l'entraineur David Darricarrère :

En rugby ce n'est pas comme en football, on peut avoir un très gros budget et ne pas jouer les phases finales. Vous n'avez qu'à vous référer au top 14 et vous verrez que ce n'est pas une vérité ! Maintenant avoir un gros budget ça permet d'avoir un effectif renforcé. Ce qu'on a essayé de faire cette année c'est à dire de baisser la masse salariale qui était importante mais aussi d'augmenter le nombre de contrats. C'est ce qui a été fait intelligemment cette année et aujourd'hui on peut disposer d'un effectif conséquent pour essayer de "performer" sur le durée

L'entraineur du Biarritz Olympique David Daricarère  - Radio France
L'entraineur du Biarritz Olympique David Daricarère © Radio France - Jacques Pons

Le BO a frisé la correctionnelle

Les Biarrots échaudés n'ont pas l'intention de vendre la peau de l'ours ni du pirate Koxka, après les multiples péripéties qui ont émaillées leur dernière saison. Projet de fusion avorté avec l'Aviron Bayonnais qui a laissé le club dans le flou et jeté un malaise visible dans les travées d'Aguiléra, changement de président dans la foulée - Serge Blanco démissionnaire a passé la main à l'été 2015 à l'ancien arrière biarrot et président des socios Nicolas Brusque - début de saison totalement manqué avec la défaite inaugurale à la maison face à Aurillac (6 défaites lors des 6 premières journées) ; et cerise sur le gâteau empoisonné, une rétrogradation administrative en Fédérale 1 pour raisons financières !

Heureusement le club de Biarritz a réussi à débloquer la situation et finalement obtenu de la Fédération Française de Rugby son maintien en Pro D2 début juillet, tout comme Narbonne (et Bourgoin). Aujourd'hui le club de rugby professionnel dispose d'un budget conséquent : 9 320 000 euros (en baisse de 1,4 millions d'euros sur un an). le troisième plus important cette saison derrière Oyonnax (11,22 millions d'euros) et Perpignan (9,45 millions d'euros) et loin devant le petit poucet, Angoulême (3 millions 710 000 euros).

L'équipe est chamboulée, rajeunie, changée

Le capitaine du BO Maxime Lucu - Radio France
Le capitaine du BO Maxime Lucu © Radio France - Jacques Pons

Le groupe biarrot a été remanié depuis la fin de saison dernière. Changement d'entraineur pour les avants, avec l'arrivée de Frédéric Garcia pour remplacer Benoît August et reformer avec David Darricarrère la paire d'entraineurs qui avait emmené Dax en demi-finale de Pro D2 en 2011-12. Du côté des joueurs, si le capitanat est de nouveau confié, comme la saison dernière, au demi-de-mêlée Maxime Lucu, symbole de la jeunesse rouge et blanche, 16 nouvelles têtes sont apparues à l'intersaison (8 avants et 8 trois-quarts) pour autant de départ ! Est-ce problématique pour la cohésion du groupe en ce début de saison ? L'entraineur David Darricarrère :

La cohésion pas du tout ! Non ! Évidemment ce n'est pas parfait, mais si ça l’était j'entrainerais Toulon ou le Racing ! Mais il y a des joueurs qui ont aussi des marges de progression. Il faut donc qu'ils progressent pour qu'ils profitent et fassent profiter l'équipe.

Bilan mitigé des matches amicaux

Le BO a choisi de reprendre très tôt l'entrainement (le 20 juin) et s'est offert 3 rencontres de préparation (contre Dax, l'Union Bordeaux Bègles et Vannes) pour une seule victoire. Cela n'entame pas l'optimisme de l'entraineur David Darricarrère :

on savait que ces matches amicaux seraient difficiles. Il y a eu des parties abouties d'autres moins, notamment le dernier match. Cela nous a permis de faire une très large revue d'effectifs avec énormément de jeunes joueurs qui pointent le bout de leur nez. Donc il fallait qu'on les étalonne par rapport à ce niveau là. Maintenant, le groupe va se resserrer logiquement pour attaquer les premiers matches

La saison démarre vendredi : "on a hâte"

Fabien Fortassin - Radio France
Fabien Fortassin © Radio France - Jacques Pons

Arrivé de la Rochelle le demi d'ouverture Fabien Fortassin déclare vouloir apporter son expérience (c'est sa 11ème saison de Pro D2) dans ce groupe rajeuni

J'ai hâte que ça commence !

Fabien Fortassin "j'ai hâte"

Un match "difficile" contre Narbonne

Si les Audois ont connu une intersaison très agitée (rachat du club par des actionnaires locaux, changement de présidents, flous dans le staff...) et sont vus par beaucoup d'observateurs comme l'une des équipes qui pourraient se retrouver en difficulté cette saison, là encore David Darricarrère reste très prudent :

ce sera un match difficile évidemment ! Face à une équipe qui se déplace et qui n'a évidemment rien à perdre ! et qui va se battre comme un lion ! Maintenant, à nous de montrer que la préparation a été sérieuse et surtout de ne pas louper notre début de championnat à domicile"

"ce sera difficile vendredi" selon David Darricarère

La première composition de la saison face à Narbonne

Une première composition biarrote avec 5 nouveaux venus (1 dans chaque ligne) et la surprise du chef Antoine Viudes, l'ailier espoir de 18 ans, formé au BO, est titularisé pour la première fois en équipe première. 3 autres recrues prennent place sur le banc. Côté Narbonnais on retrouvera notamment deux recrues  All-Blacks sur le banc de touche (Piri Weepu qui arrive d'Oyonnax, et l'ex-Lyonnais et Bayonnais Stephen Brett)

BO : 15. Hamdaoui - 14. DelaÏ, 13. Gimenez, 12. Baby, 11. Viudes - 10. Fortassin, 9. M. Lucu (cap) - 8. Manu, 7. Sousa, 6. Guiry - 5. Hewitt, 4. Bastien - 3. Van Staden, 2. Roumieu, 1. Cabarry

Remplaçants : 16. Levi, 17. Lourdelet, 18. Singer, 19. Placines, 20. Loustaunau, 21. Y. Le Bourhis, 22. Dachary, 23. Assi

Narbonne : 15. Cazes - 14. Navakadretia, 13. Plessis, 12. Giorgis, 11. Klur - 10. Dut, 9. S. Rouet - 8. Herjean (cap), 7. Nkinsi, 6. Belzons - 5. Strauss, 4. Manchia - 3. Ratianidze, 2. Deligny, 1. Falatea

Remplaçants : 16. Beziat, 17. Innocente, 18. Algans, 19. Bellafiore, 20. Weepu, 21. Brett, 22. Eadie, 23. Chocou

Arbitres : Ludovic Cayre assisté à la touche de MM. Didier Mastoumecq et Christian Coussan et par les juges d'en-but Mariano Salazar et Jean-Christophe Lacrampe

Le Programme de la 1re journée de Pro D2 2016-2017

Jeudi soir en ouverture, Perpignan a battu Mont de Marsan 19-16. Six matches sont disputés vendredi :

Dax Aurillac (à 20h)

Vannes/Montauban

Oyonnax/Angoulême

Albi/Carcassonne

Bourgoin/Colomiers

Biarritz Narbonne (20h30 - direct sur France Bleu Pays Basque dès 20h)

La première journée de pro D2 se conclura dimanche avec le match Béziers/Agen (14h15)

► VOTEZ - Rugby : qui pour remporter le championnat de Pro D2 cette année ?

Partager sur :