Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : neuf départements maintenus en vigilance rouge, 53 en orange

Des Dragons Catalans à Leigh, la nouvelle vie d'Eloi Pélissier, avant les retrouvailles

-
Par , France Bleu Roussillon
Perpignan, France

L'ancien chouchou de Brutus a changé de vie et joue aujourd'hui à Leigh en Angleterre. Eloi Pélissier retrouvera les Dragons Catalans face à lui ce vendredi en match de Super League, un moment forcément particulier pour l'enfant des Fenouillèdes.

Eloi Pélissier sous ses nouvelles couleurs de Leigh
Eloi Pélissier sous ses nouvelles couleurs de Leigh - Paul McCarthy / Leigh Centurions website

France Bleu Roussillon : Comment se passe votre nouvelle vie en Angleterre ?

Eloi Pélissier : Je m'adapte de plus en plus ici. Ce n'était pas facile les premiers mois car il fait nuit tôt et il faisait assez froid de novembre à janvier. Et puis il n'y avait pas de match les week-ends donc c'est compliqué de se motiver. Maintenant que la saison a commencé, les semaines passent plus vite et puis les jours ont rallongé donc c'est mieux. Je me sens vraiment bien. Et puis au début, je n'avais pas vraiment beaucoup d'amis, là ça va mieux. J'ai désormais une bonne vie en dehors du rugby, j'ai trouvé une super maison et je commence à faire des barbecues. Vraiment, je suis très content de ma vie ici.

FBR : Avez-vous pu importer quelques coutumes et traditions catalanes auprès de vos coéquipiers anglais ?

EP : Oui, d'ailleurs la semaine dernière mon père est monté et a enregistré un bagage qui ne contenait que des souches de vignes et avec des produits de chez nous. On a fait une grillade catalane avec les roustes, la saucisse de chez nous et j'avais invité tout le monde. Mes parents me portent souvent du vin et du pâté, ça fait toujours du bien. Ma famille vient quasiment à chaque match et je me sens comme chez moi et je montre à mes coéquipiers comment ça se passe chez nous.

Grillades catalanes à Leigh

FBR : Sportivement que ce soit collectivement et personnellement, ça se passe pas trop mal pour vous aussi...

EP : Oui, ça se passe pas trop mal même si c'est dommage d'être passé à côté des deux derniers matchs, il va du coup falloir s'y remettre dès demain (Ndlr : réception des Dragons ce vendredi). Après, c'est une équipe qui monte donc du coup il faut que ça se mette en place. Personnellement, ça va être mon huitième match sur neuf donc c'est plutôt bien et je suis content de ce côté là.

FBR : Est-ce que ça vous a fait drôle d'enfiler un autre maillot que celui des Dragons ?

EP : Oui, c'est sûr. Ca m'a fait drôle lors du premier match en amical contre Wigan. Je m'y suis habitué ensuite même si ça fera quelque chose d'avoir le maillot des Dragons en face ce vendredi.

FBR : Oui, justement, comment se passe cette semaine avant les retrouvailles avec votre ancien club ?

EP : Sincèrement, je ne me mets pas plus de pression que ça. Je pense surtout à l'équipe parce que les deux derniers matchs n'ont pas été bons donc on doit se ressaisir. J'arrive à gérer et à aborder ce match comme un match normal de championnat, c'est plutôt les gens autour de moi qui m'appellent un peu plus parce que je vais jouer contre les Dragons. Ca va être mon 150e match en Super League donc je le prépare bien et comme tous les autres je devrai le jouer à 150%.

Après, bien sûr, il y aura des copains en face, ça va faire plaisir de les voir, on est toujours en contact mais on est tous professionnels donc tout se passera bien et normalement. Ce sera juste bien sympa de se revoir. Les Dragons restent une semaine en Angleterre après ce match donc j'espère avoir du temps libre pour aller les voir et discuter avec eux.

150e match de Super League pour Eloi Pélissier

FBR : Les Dragons ont vraiment la pression avant de jouer à Leigh, quel regard portez-vous sur leur situation (quatre défaites consécutives) ?

EP : Ils sont sous pression. On m'a parlé un peu de comment ça se passait pour eux. C'est dommage car ils ont fait un bon début de saison mais maintenant ils vont devoir venir chercher un résultat chez nous donc on sait que ce sera un match vraiment dur contre une équipe qui a besoin de résultats mais nous aussi on a besoin de gagner donc ça va être un gros match.

FBR : Quelle ambiance attend les Dragons à Leigh ?

EP : Il y a une ambiance géniale ici avec une tribune où les gens chantent tout le temps. On a en plus besoin de se racheter devant nos supporters car notre dernier match n'était pas acceptable. Les joueurs sont motivés, les supporters sont fiers de cette équipe et donc ils pousseront encore avec nous.

Eloi Pélissier à Leigh
Eloi Pélissier à Leigh - Paul McCarthy / Leigh Centurions website
Choix de la station

À venir dansDanssecondess