Rugby

Didier Deschamps sur le XV de France avant l'Italie : "le premier match est toujours compliqué à négocier"

Par Stéphanie Brossard, France Bleu samedi 19 septembre 2015 à 6:00

Didier Deschamps
Didier Deschamps © Radio France - Benjamin Jacquot

Didier Deschamps le sélectionneur de l'équipe de France de football, est l'invité de Stade Bleu sur France Bleu dimanche 20 septembre. Il parle aussi ballon ovale et est convaincu que le XV de France peut nous faire vibrer.

France Bleu : on imagine qu'en tant que Basque et fana de rugby, vous allez suivre la coupe du monde ?_

Didier Deschamps :_ Evidemment, je suis déjà le Top 14, la coupe d'Europe... C'est l'équipe de France, la coupe du monde, en Angleterre, ça va être un événement extraordinaire et j'espère que les Bleus seront au rendez-vous et nous feront vibrer.

Vous les voyez bien ?

Ils ont eux une très très longue préparation, même si du goût de Philippe Saint-André, c'était trop court par rapport aux autres nations ! Tout a été fait. Après, la vérité, ce sera contre l'Italie qui n'est jamais un adversaire facile à jouer. Bien commencer la compétition, ça donne le tempo. J'espère, et je suis convaincu, qu'ils vont faire un grand premier match. La France est supérieure à l'Italie, mais le premier match est toujours compliqué à négocier. Et on attend beaucoup, parce que le dernier match de préparation, a peut-être amené beaucoup d'incertitudes, du moins, autour de cette équipe, parce que je suis sûr que Philippe Saint-André, son staff et les joueurs sont convaincus d'avoir une équipe compétitive et qu'ils peuvent faire une belle coupe du monde.

Vous avez failli jouer au rugby ?

J'ai joué au rugby ! Mais quand j'étais jeune, j'avais pas un poste particulier.. Mais comme j'étais déjà à la taille que je fais aujourd'hui, plutôt demi-de-mêlée oui, mais très vite j'ai arrêté, et les autres eux, ont continué à grandir

Didier Deschamps s'est confié à Jacques Vendroux dans Stade Bleu.

Notre dossier Coupe du monde de rugby 2015