Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

VIDEO - Dordogne : des sanctions contre Belvès après le match de rugby face à Périgueux ?

mercredi 30 mai 2018 à 18:47 Par France Bleu Périgord, France Bleu Périgord

Dimanche, la rencontre de 16e de finale de fédérale trois entre Belvès et Périgueux s'est déroulée dans une ambiance plus que tendue. L'arbitre principal du match a décidé de rédiger un rapport qu'il a transmis à la fédération de rugby.

Le supporters de Belvès auraient été trop virulents pendant la rencontre selon l'arbitre.
Le supporters de Belvès auraient été trop virulents pendant la rencontre selon l'arbitre. © Radio France - Xavier Dalmont

Le club de rugby de Belvès va-t-il être sanctionné après son match de 16e de finale remporté contre Périgueux dimanche dernier ? La rencontre a été émaillée de violences. "Habituelles" pour certains, "dangereuses" pour l'arbitre principal de la rencontre, Marc Dos Santos.

Fumigènes et insultes

Le comportement général des supporters pendant le match l'a poussé à rédiger un rapport pour la fédération française de rugby. Il a été transmis à la commission de discipline. "Je suis pour le folklore, la fête et le bon esprit mais là ce n'était pas le cas. Il y a eu des fumigènes envoyées sur le terrain pendant le match et au début de la rencontre.  Au coup d'envoi, certaines personnes étaient encore dans l'enceinte de jeu.  Je peux aussi parler de ce supporter de Belvès qui avait une sono et qui dans son micro a insulté les joueurs de Périgueux et les arbitres. Ce n'est pas acceptable," explique Marc Dos Santos, 24 ans et huit années d'arbitrage derrière lui. 

Pendant la première mi-temps une bagarre a éclaté entre les joueurs, sans parler des coups qui ont plu à la fin de la rencontre. "Pour la bagarre j'estime que cela peut faire partie des tensions qui peuvent exister pour ce genre de rencontre. Sur ma feuille de match je n'ai d'ailleurs rien signalé. Concernant ce qui s'est passé à la fin j'étais déjà dans les vestiaires, je n'ai rien vu." De son côté, le représentant fédéral présent sur place n'aurait rien signalé à la fédération. 

"Je suis très surpris," réagit le co-président du club de Belvès, Patrick Delfour. "L'arbitre ne nous a rien dit. Tous les dimanches à la télé, sur les terrains de foot et de rugby je vois des fumigènes, des pétards et des portes-voix. C'est vrai que notre stade n'est pas grand et qu'il y avait beaucoup de monde. Les gens se sont installés comme ils pouvaient et il y avait une grande proximité avec les arbitres et les joueurs." A propos des insultes, Patrick Delfour exprime ses regrets mais il tempère. "Je trouve cela malheureux mais j'ai eu des échos me disant qu'il y avait aussi eu des insultes dans l'autre camp." Le co-président est en tout cas bien décidé à se défendre si jamais les sangliers venaient à être sanctionnés financièrement par la fédération.