Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ligue nationale de rugby : "Je suis fier d'avoir assumé ma philosophie" affirme Vincent Merling

-
Par , France Bleu La Rochelle

Le président du Stade Rochelais, Vincent Merling, réagit ce mercredi après sa défaite aux élections de la Ligue Nationale de Rugby. Il se dit "tout à fait apaisé et surtout fier d'avoir assumé [sa] philosophie du rugby".

Vincent Merling se dit apaisé.
Vincent Merling se dit apaisé. © Maxppp - Fabien Cottereau

Vincent Merling, le président du Stade Rochelais, prend la parole après les résultats des élections à la Ligue Nationale de Rugby. Il a perdu face à René Bouscatel, l'ancien président de Toulouse. "Je suis tout à fait apaisé" dit-il et "fier d'avoir assumé, à travers cette candidature, ma philosophie du rugby."

Pas de compromission

Et Vincent Merling décide de remettre les choses au point dans un communiqué. "Avant toute chose, je tiens à dire qu’être « LE » Président de la LNR n’a jamais été une vocation ni une ambition personnelle." Il explique qu'il a été sollicité par des présidents de Top 14 et de Pro D2 pour poser candidature. Et Vincent Merling se défend : "Contrairement à ce qui a pu être écrit ces derniers jours, je n’ai jamais cédé au jeu de la compromission ou des promesses électorales pour attirer les suffrages. Ces accusations sont par ailleurs graves et une insulte à mon éthique." Ce défi, "je l’ai relevé par devoir et engagement" ajoute-t-il. 

Heureux de continuer à servir le Stade Rochelais

Et Vincent Merling a évidemment un mot pour les présidents qui l'ont soutenu et pour son club évidemment. Il se dit profondément déçu "mais également très heureux de pouvoir continuer à servir notre club dont je serais, de toute façon resté, très proche. Nous pouvons tous être très fiers de notre Stade Rochelais, dont le développement et la structuration, avait légitimé ma candidature."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess