Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

En campagne pour la présidence de la FFR, Florian Grill, de passage en Isère, fait la tournée des barbecues

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Isère
Claix, France

Après deux mois de confinement, la campagne à la Fédération Française de Rugby reprend. Florian Grill, seul opposant à la réélection de Bernard Laporte, s'est lancé dans un tour de France des barbecues pour rencontrer, échanger avec les dirigeants de clubs. Ce jeudi soir, il était à Claix en Isère.

Florian Grill en campagne pour la présidence de la FFR, de passage en Isère.
Florian Grill en campagne pour la présidence de la FFR, de passage en Isère. © Radio France - Bastien Thomas

Pourquoi discuter avec les présidents de club de l'aire grenobloise autour d'un barbecue ? "Parce que je m'appelle Grill, je suis prédestiné" ironise Florian Grill, candidat à la présidence de la Fédération Française de Rugby (FFR) face à Bernard Laporte le 3 octobre prochain. Le président de la Ligue Régionale d’Île-de-France fait un tour de France pour défendre son programme et rencontrer les dirigeants des clubs amateurs.

Il faut défendre les clubs, les bénévoles, tous ceux qui font le boulot de la formation, du développement et du citoyen. Aider les bénévoles, relancer le nombre de licenciés. - Florian Grill, candidat à la présidence de la FFR.

Ce jeudi soir, il a retrouvé à Claix, invité par son ami Pierre Chaix, son ancien entraîneur aux Etats-Unis aujourd'hui maître de conférence en économie du sport à l'université Grenoble Alpes, une dizaine de présidents de clubs, allant du Grésivaudan au Trièves en passant par l’agglomération grenobloise. La Tour-du-Pin et Tullins sont aussi dans son périple isérois.

Au programme de cette rencontre avec les dirigeants de clubs de la région grenobloise : discussions et présentations des grandes lignes de la candidature Grill face au projet Laporte pour la FFR.
Au programme de cette rencontre avec les dirigeants de clubs de la région grenobloise : discussions et présentations des grandes lignes de la candidature Grill face au projet Laporte pour la FFR. © Radio France - Bastien Thomas

Pour un rugby social

Florian Grill a présenté son programme : "on a perdu 54 000 licenciés, c'est juste dramatique" constate celui qui est aussi membre du comité directeur de la FFR. Il souhaite notamment créer des relais de l'école de rugby auprès des professeurs des écoles pour communiquer autour de l'activité des clubs et démarcher de potentiels futurs joueurs.

Je ne veux pas que le rugby devienne ce que le foot a été pendant les années 2010 avec l'exemple de Knysna (grève des joueurs lors de la coupe du monde 2010). - Pierre Chaix, maître de conférence à l'Université Grenoble Alpes et ami de Florian Grill.

Autre versant de son programme, les licences. "On pourrait ne pas faire payer les licences féminines pour attirer et développer la pratique" explique encore Florian Grill, "mais aussi rassurer les parents sur le fait que le rugby de tous les jours ce n'est pas le Top 14" poursuit-il, lui qui souhaite aussi augmenter considérablement le budget des écoles de rugby (en référence aux nombreux décès de jeunes à la suite de plaquages violents). 

De passage en Isère, Florian Grill fait la tournée des barbecues (au centre). Ici à Claix, ce jeudi soir, chez son ami Pierre Chaix (à droite).
De passage en Isère, Florian Grill fait la tournée des barbecues (au centre). Ici à Claix, ce jeudi soir, chez son ami Pierre Chaix (à droite). © Radio France - Bastien Thomas

Le discours de Florian Grill a été plutôt bien accueilli par les présidents de clubs ayant fait le déplacement jusqu'à Claix. "La compétition, l'image de l'équipe de France de rugby ce sont des choses qui sont importantes mais c'est loin du rugby que l'on pratique dans les écoles de rugby. Et ça, on ne le voit jamais nulle part" note Emmanuel Picon, président de l'AS Fontaine Rugby à propos de la politique menée par Bernard Laporte, président sortant de la FFR. "C'est évident que les propositions de Florian, seul candidat face à Bernard Laporte, nous intéressent" continue-t-il.

Robert Bonnifaci, co-président du RC Vif-Monestier-Trièves loue le programme ambitieux de Florian Grill, mais espère "avoir un peu plus d'éléments parce que ça reste un peu bref" note-t-il, même si les points abordés correspondent à ses attentes.

Florian Grill a jusqu'au 3 octobre, jour du vote fédéral, pour convaincre les 1889 présidents de clubs en France

Choix de la station

À venir dansDanssecondess